Pakistan – Attentat terroriste de Quetta : témoignage d’un missionnaire

« Des ambulances et la police continuent à occuper la ville. Les morts sont plus de 60 et les blessés dépassent les 200. Il s’agissait tous d’agents de police et de jeunes qui étaient éduqués au sein de l’école militaire. Nous sommes choqués par un nouvel acte de terrorisme qui frappe des innocents. La cible privilégiée est constituée par l’armée ». C’est ce qu’indique père Renard Lawrence, missionnaire des Oblats de Marie Immaculée (OMI) à Quetta, où, aux premières heures de ce matin, a eu lieu un grave attentat terroriste contre le Balochistan Police College, situé aux portes de la ville (voir notre article à ce sujet). Trois kamikazes se sont introduits dans l’édifice durant la nuit et deux d’entre eux se sont fait exploser, tuant des étudiants et des jeunes alors que le troisième a été neutralisé.
L’école avait déjà fait l’objet d’attaques par le passé. Selon les enquêteurs, l’action peut être reconduite à une faction du groupe terroriste Lashkar-e-Jhangvi qui dispose de bases également en Afghanistan. En août dernier, 88 personnes avaient été tuées dans le cadre de deux attentats contre un hôpital et le tribunal de Quetta.
« Les attaques privilégient les lieux présentant le moins de défense et de sécurité de manière à frapper le plus possible de victimes innocentes. C’est terrible » note le père Lawrence.
« Nous condamnons avec force les attentats et la violence terroriste. De nombreuses familles souffriront à cause de ce massacre d’innocents. Nous les confions au Seigneur qui peut les consoler » ajoute le père Inayat Gill, omi, Pro vicaire général de Quetta. « Je ne peux nier qu’une certaine peur règne mais nous avons appris à coexister avec elle. Avec la grâce de Dieu, nous menons notre mission assez tranquillement dans cette zone du pays. La communauté catholique – qui compte environ 35.000 âmes – s’est établie et enracinée également dans les zones reculées de cette province mais nous avons un accès facile à ces personnes et les accompagnons dans leurs besoins matériels et spirituels sans aucun obstacle ».
Le Vicariat apostolique de Quetta, en province du Béloutchistan, gère sept écoles fréquentées en majorité par des élèves musulmans et mène des œuvres sociales par le biais de la Caritas. « Pour ces œuvres sociales, l’Eglise est très appréciée de la population » conclut-il. 

Source : Agence Fides

Comments are closed.