Pakistan – Chrétiens et musulmans au Pendjab, entre violences et gestes d’amitié

Un groupe armé de jeunes islamistes de 20 à 25 ans dotés de motocyclettes a attaqué ces jours derniers un quartier chrétien de Bhai Pheru, dans le district de Kasur, au Pendjab pakistanais, terrorisant la communauté et perpétrant des violences sur les passants. L’action collective a fait suite à un épisode intervenu la veille, dans le cadre duquel un ouvrier chrétien de 19 ans, Afaq Masih, qui revenait à son domicile, a eu une altercation avec un groupe de jeunes musulmans, qui l’a finalement roué de coups. Le lendemain, les musulmans en question sont revenus dans le district sur des motos, tirant des pierres contre les maisons des chrétiens et menaçant l’ensemble de la communauté.
Les habitants ont porté plainte devant les autorités de police, qui se sont montrées réticentes à arrêter les agresseurs. « Les chrétiens constituent la partie la plus vulnérable de la société pakistanaise et, pour des motifs banals, ils sont attaqués et roués de coups. L’application de l’Etat de droit fait défaut et souvent des jeunes ont des liens avec des groupes militants islamiques qui les encouragent à perpétrer des violences envers les chrétiens » explique Maître Mushtaq Gill, avocat chrétien.
Par ailleurs, la Commission pour le dialogue interreligieux de la Conférence épiscopale du Pakistan poursuit son engagement en promouvant des gestes d’amitié et de paix entre des responsables et des fidèles catholiques et musulmans. Dans le cadre d’un programme qui prévoit différentes étapes, l’archevêque de Lahore, capitale du Pendjab, Mgr Sebastian Francis Shaw, Président de la Commission, s’est rendu dans une école coranique de la ville où il a planté un olivier en signe de paix. A la cérémonie était également présent le Père Francis Nadeem, ofm cap, Secrétaire exécutif de cette même Commission, et tous deux ont salué et remercié les responsables de l’école coranique Jamia Masjid-Kub de Lahore, dirigée par Asim Makhdoom. Le père Nadeem a expliqué la signification de l’olivier – mentionné tant dans la Bible que dans le coran – alors que l’archevêque a réaffirmé l’objectif « d’encourager et de faciliter la culture de la paix, de la compréhension et de l’harmonie entre les religions au Pakistan, en particulier entre les musulmans et les chrétiens », remerciant pour l’hospitalité et pour le partage du même esprit de construction. Les responsables islamiques ont partagé le désir de continuer ce type d’activités.

Source : Agence Fides

Comments are closed.