Pakistan – L’encyclique Laudato si traduite en urdu

L’encyclique Laudato si, traduite en urdu et distribuée aux fidèles, constitue le manifeste et la référence en matière de soin de l’environnement au Pakistan. C’est ce qu’a déclaré S.Exc. Mgr Joseph Arshad, évêque de Faisalabad, dans le cadre d’une messe particulière, dédiée à la sauvegarde de la création, qu’il a célébré ces jours derniers et à laquelle ont participé des prêtres, des religieuses, des enseignants, des jeunes d’âge scolaire et universitaire ainsi que des représentants d’associations religieuses et civiles.
L’évêque a souligné que l’Eglise au Pakistan entend accueillir l’élan du Pape François qui, au cours de l’Année jubilaire, invite à diffuser une prise de conscience relative au soin de la création en tant que « nouvelle œuvre de miséricorde ».
« La nature, créée par Dieu, est au service des êtres humains. Mais l’homme endommage actuellement la Création de Dieu pour ses propres intérêts. A cause de cette destruction, nous nous trouvons face à de graves problèmes tels que le réchauffement global, la pollution industrielle et l’augmentation de la température, qui se retournent contre l’humanité ». Conscient de cette situation alarmante, « le Saint-Père a diffusé l’encyclique Laudato si qui invite à prendre soin de notre maison commune » a-t-il remarqué.
Mgr Arshad a conclu : « Il est urgent de grandir dans un rapport de responsabilité réciproque entre êtres humains et nature. Chaque communauté peut prendre de la générosité de la terre tout ce dont elle a besoin mais elle a également le devoir de protéger la terre et d’assurer sa fécondité pour les générations futures. Il s’agit d’un grand défi culturel, spirituel et éducatif ».
Au terme de la messe, a été distribuée au fidèles la version de l’encyclique Laudato si traduite en urdu et, de manière symbolique, tous les participants ont signé un manifeste dans lequel ils s’engagent à prendre soin de la création.

Source : Agence Fides

Comments are closed.