Pakistan : une fatwa de 150 muftis exige la pendaison immédiate d’Asia Bibi

Hier, l’ONG protestante Portes Ouvertes soulignait les pressions exercées par les islamistes pakistanais tant sur le gouvernement que sur les juges de la Cour suprême dans l’affaire d’Asia Bibi. Avant-hier, 11 octobre, le Pakistan Christian Post en avait signalé un cas particulièrement préoccupant. En effet, ce 11 octobre, environ 150 muftis, membres du groupe extrémiste Markaz Ahl-e-Sunnat de Lahore ont signé et émis une fatwa exigeant du gouvernement qu’Asia Bibi soit pendue, et que le soient aussi tous les condamnés pour blasphème actuellement en prison et que ceux qui ne sont pas encore en prison soient jugés avec célérité. La fatwa met en garde le gouvernement des graves conséquences qu’il devrait subir pour le cas où Asia Bibi serait jugée innocente par la Cour suprême et exfiltrée à l’étranger. Ce décret religieux avertit aussi la Cour suprême que la doctrine islamique a déjà jugé cette affaire : les blasphémateurs doivent être pendus ou décapités et qu’Asia Bibi mérite la mort. Pour faire bonne mesure, la fatwa appelle les musulmans à tuer, sans autre forme de procès, tous ceux qui sauvent de la peine capitale une personne accusée de blasphème, et tous ceux qui aident ou tentent de sauver les blasphémateurs…

Il est toujours temps de rejoindre la chaîne de prière…

Source : Observatoire de la christianophobie

Comments are closed.