Le pape François reçoit les pasteurs des Églises orientales

Le pape François a lancé un appel aux  pasteurs des Églises catholiques orientales pour qu’ils collaborent avec Rome afin d’« assurer de bons évêques aux Églises particulières dispersées dans le monde ». Le souverain pontife recevait les patriarches et les archevêques majeurs des Églises, le 9 octobre 2017. Les pasteurs des Églises orientales étaient, en effet, présents à Rome dans le cadre de l’Assemblée plénière de la Congrégation pour les Eglises orientales. Cette assemblée se tient du 9 au 12 octobre 2017 pour le centenaire de l’institution de ce dicastère par le pape Benoît XV. Sa création en 1917 s’inscrivait dans le regain d’attention de Rome pour les Églises orientales depuis le pontificat de Léon XIII.

Le pape François s’est exprimé sur le ministère pétrinien :

La sollicitude pour toutes les Églises se manifeste aussi à travers la communion hiérarchique avec l’évêque de Rome, successeur de saint Pierre. Etre évêque de Rome est le fondement du ministère pétrinien, qui est service de présidence à la charité et dans la charité (cf. Ign. Ant., Lett. ai Rom., Proemio).

Le pape s’est adressé aux Églises orientales à leurs synodes pour qu’elle aident le pape à sélectionner de “bons évêques” :

Parmi les devoirs du Successeur de Pierre, comme cela fut pour l’élection de l’apôtre Matthias (cf. Ac 1,15-26), il y a celui d’assurer de bons évêques aux Eglises particulières dispersées dans le monde. A vous et à vos Synodes, je demande de collaborer à ce service si important, pour identifier des hommes adaptés à ce ministère.

Mais on notera que les évêques de ces Églises (les éparques) sont déjà nommés par les synodes de chacune de ces Églises, même s’il y a confirmation ultérieure par Rome.

SOURCE – Agence ZENITH

Comments are closed.