Paris-Chartres : une nouvelle étape

 

Après le départ du bivouac de Choisel, les pèlerins ont assisté à la messe du dimanche de Pentecôte aux Courlis. Ils ont pu méditer sur un sermon particulièrement tonique, rappelant l’optique surnaturelle du pèlerinage, lequel a une « valeur inestimable », notamment dans une époque saturée par les réseaux sociaux. « Même  à notre insu, un pèlerinage nous rapproche de Dieu ». Les pèlerins ont ensuite marché, après la pause de Batonceau et d’Émancé, pour arriver au bivouac de Gas. Les voilà en Eure-et-Loir, non loin de la cathédrale de Chartres dont on voit déjà les deux pointes. Rude journée avant la journée  de demain.

Comments are closed.