Paris : Cordia ouvre une maison pour accompagner des personnes en fin de vie

L’association médico-sociale Cordia, qui vient en aide aux personnes atteintes de maladies chroniques invalidantes, a ouvert à Paris le 23 février une maison d’accueil spécialisée pour des personnes en fin de vie, divisée en six appartements de coordination thérapeutique.

Cordia constate qu’en France, lorsque le médecin décide faute de solution d’arrêter les traitements curatifs, la fin de vie n’étant pas immédiate, le patient est hospitalisé ou reçoit des soins à domicile. Pour les « personnes désocialisées », Cordia a mis en œuvre cette alternative. Elle « vise d’une manière pratico-pratique à limiter l’engorgement hospitalier, à améliorer le traitement des personnes malades en gardant la dignité d’une société humaine qui se respecte. (…) Comment une société qui se dit être civilisée peut-elle exclure ou feindre d’ignorer les plus vulnérables sans tenter de penser à des solutions alternatives qui permettraient une prise en charge humaine, digne et responsable ? ».

Les objectifs d’une telle structure sont multiples : « Apporter une réponse d’hébergement, de soins, de nursing et d’accompagnement pour les personnes atteintes de pathologies graves, offrir aux personnes un lieu d’habitation collectif les associant à la vie de la maison au quotidien, aider et soutenir la personne dans ce qu’elle vit et dans la façon dont elle le vit, permettre des échanges pour aider au cheminement dans la connaissance de sa maladie, permettre un accompagnement de la personne dans sa globalité en lien avec un projet d’accompagnement personnalisé, offrir une possibilité de repas pour les proches des résidents, associer la personne aux décisions, assurer la continuité des soins, la proximité et la réactivité adaptée à des soins optimums ».

Ce projet est soutenu par la maison médicale Jeanne Garnier, la fondation Croix Saint Simon et la fédération Jusqu’à la mort accompagner la vie (Jamalv).

 

Source  généthique

Comments are closed.