« Une partie de nos concitoyens, y compris des catholiques, ne prend pas la mesure des changements de société qui peuvent nous impacter » Mgr Michel Aupetit,

« Une partie de nos concitoyens, y compris des catholiques, ne prend pas la mesure des changements de société qui peuvent nous impacter ». Mgr Michel Aupetit

Extrait de l’éditorial de Mgr Aupetit pour la présentation du livret de bioéthique

Pour préparer la révision programmée des lois de bioéthique, le gouvernement a lancé une consultation large des Français sous la forme d’« États généraux ». La question posée « Quelle société voulons-nous ? » est très ajustée aux enjeux qui se profilent.

Si nous croyons profondément à la vocation d’amour de toute personne humaine à l’image de Dieu, l’étude de l’évolution des sociétés humaines nous a pareillement appris qu’il n’y a pas de sens inéluctable de l’histoire.
Le progressisme affirmé par certains n’est qu’une adaptation aux désirs individuels qu’il faudrait servir avec plus ou moins de complaisance, les avancées techniques servant d’alibi. Nous croyons aux bienfaits des progrès de la connaissance et de la science. Nous sommes conscients que certains espèrent trouver dans des lois nouvelles la possibilité de surmonter des causes de souffrance. Mais nous croyons aussi que la réflexion et le discernement sur le bon usage des nouvelles découvertes fondent la capacité de l’humanité à bâtir une société toujours plus humaine au service des plus vulnérables et des plus faibles.

Il semble qu’une partie de nos concitoyens, y compris des catholiques, ne prennent pas la mesure des changements de société qui peuvent nous impacter. C’est pourquoi l’Église souhaite apporter sa contribution à ce travail pour édifier un monde meilleur qui ne soit pas le « meilleur des mondes[Le Meilleur des mondes (Brave New World) est un roman d’anticipation de Aldous Huxley,paru en 1932.]] ».

Les fiches que vous trouverez ici ont été rédigées pour vous aider à appréhender de manière simple les différents sujets qui vont être débattus ; elles veulent aider les catholiques, et plus largement l’ensemble de nos concitoyens, à se sentir responsables de leur participation à une réflexion sérieuse qui nourrit l’intelligence et élargit le cœur. Merci de votre accueil et de votre concours à ce débat si important pour l’avenir de nos enfants.

+Michel AUPETIT
archevêque de Paris

La lecture de cet article vous a-t-elle été utile ?
Infocatho est un média gratuit au service de la vie de l'Eglise et de la foi catholique.
Votre don aujourd’hui est nécessaire à son existence et à son développement.
Merci pour votre don et votre prière.
L'équipe d'Infocatho

Faire un don

Comments are closed.