Pas d’ordinations féminines a réaffirmé le pape

En rentrant de Suède, où les femmes peuvent être ordonnées évêques dans l’Eglise luthérienne, les journalistes n’ont pas manqué de revenir sur l’ordination des femmes dans l’Eglise catholique.

Le Saint-Père a réaffirmé de façon claire la position de l’Eglise, se coulant dans les propos de Jean-Paul II : « la dernière parole claire a été donnée par saint Jean-Paul II et elle reste d’actualité »,

 

Puis il a expliqué

Dans l’ecclésiologie catholique il y a deux dimensions, a-t-il poursuivi : « la dimension pétrinienne, qui est celle des apôtres, la pastorale des évêques – et la dimension mariale, qui est la dimension féminine de l’Eglise ». « Qui est plus important dans la théologie et dans la mystique de l’Eglise : les apôtres ou Marie, au jour de la Pentecôte ?, a demandé le pape. C’est Marie ! (…) L’Eglise est femme ! (…) L’Eglise n’existe pas sans cette dimension féminine » qui est aussi sa dimension « maternelle ».

Cher lecteur
Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.
Il faudrait que je trouve 10 000 € d’ici la fin de l’année. Il suffirait que 200 personnes donnent 50 € pour financer Infocatho.
Pourriez-vous être une de ces personnes aujourd’hui ?
L’équipe de Infocatho

Faire un don

Comments are closed.