Pédophile – L’évêque de Bruges veut plus de sanctions contre son prédecesseur

Alors que le pape ne cesse d’appeler à la miséricorde, Mgr Aerts, évêque de Bruges, en appelle à Rome pour plus de sanctions à l’encontre de son prédécesseur. Il est vrai que le pape lui même avait pour le moins sèchement “exclu” de la miséricorde les prêtres pédophiles.

Le site cathobel rapporte en effet : L’ancien évêque de Bruges, Roger Vangheluwe, avait ébranlé l’Eglise de Belgique, en avouant avoir abusé d’un neveu, ce qui l’avait conduit à la démission. Après cet aveu et sa démission en avril 2010, Rome a tardé un an avant d’obliger l’acien, prélat à quitter le pays pour vivre à l’étranger, tout en lui interdisant de célébrer l’eucharistie et en lui imposant un traitement psychologique et un accompagnement spirituel. Le Saint-Siège a toujours déclaré attendre les conclusions de la thérapie que suivait Mgr Roger Vangheluwe, avant de décider d’éventuelles sanctions supplémentaires. Plusieurs évêques belges, lors de leurs contacts avec le Vatican, se sont déjà déclarés inquiets, parce que cette sanction était perçue par l’opinion publique dans et en dehors de l’Eglise, comme insuffisante.

Il faut dire qu’un nouvelle affaire semblerait resurgir. C’est ce nouveau rebondissement de l’affaire qui amène Mgr Lode Aerts à exprimer son espoir que les responsables à Rome prendront sans tarder les mesures nécessaires. Le nouveau pasteur brugeois est scandalisé par le manque d’empathie à l’égard des victimes qu’il qualifie de « honte », rapporte le même site belge.

En son temps, Mgr Léonard lui-même avait trouvé choquantes les réactions du prélat

 

Comments are closed.