Notre Père, nouvelle traduction – Des repères pour comprendre

 

La Conférence épiscopale de France a choisi le 1er dimanche de l’Avent pour qu’entre en vigueur la nouvelle traduction de « Ne Nos inducas in entationem ».

Pourquoi avoir  attendu, quels sont les enjeux, le sens des mots ? Petite retrospective pour y voir plus clair.

 

Une nouvelle traduction pour le Notre Père – Pourquoi avoir attendu 2017 ?

Un nouveau Notre Père à la fin de l’année

Suisse – Le nouveau Notre Père catholique ne plait pas aux protestants

A partir de dimanche les Belges prieront Notre Père “de ne pas nous laisser entrer en tentation”

En France, la nouvelle le traduction du Notre Père sera introduite pour l’Avent

Redécouvrir et Prier le Notre-Père avec Hozana.org

Courrier d’un lecteur, non sans humour – Les erreurs les plus fréquentes pendant la messe.

Pater, tentation ou épreuve, un peu de vocabulaire pour y voir clair

Une nouvelle traduction néerlando flamande du Pater contestée

 

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.