Philippines – Encore 46 civils en otage à Marawi

Un évêque a déploré les présumés plans du groupe Maute, inspiré par le prétendu « Etat islamique », prévoyant d’utiliser des otages civils comme bombes humaines contre les forces de sécurité.
Mgr Edwin de la Peña y Angot, évêque de la prélature de Marawi, a déclaré que ces actions « désespérées » de la part des militants méritent d’être fortement condamnées.
« Horrible ! A condamner ! Ces terroristes sont véritablement désespérés et c’est pour cela qu’ils le font ! » a déclaré Mgr de la Peña. « Ce que font (ces militants NDT) est terrible et ils espèrent ensuite que le gouvernement les prenne en considération » a-t-il ajouté.
Alors que la situation d’affrontement se poursuit, les militaires ont déclaré que moins de 40 militants demeurent dans la zone de combat près de trois mois après que des centaines d’hommes armés aient cherché à prendre le contrôle de la ville.
Selon les rapports, quelques 46 civils se trouvent entre les mains des terroristes, dont un prêtre catholique, le père Teresito Suganob dit Chito, vicaire général de la prélature de Marawi.

Source : Agence Fides

Comments are closed.