Philippines – L’armée découvre des corps de civils décapités à Marawi

Les combattants de Daech continuent de semer la terreur au sein de la ville de Marawi. Ils poursuivent toujours l’objectif de prendre le contrôle de la ville, malgré les répliques de l’armée philippine.

Les militaires ont été horrifiés par la découverte de 5 corps décapités dans la ville, qui corrobore les récits de civils ayant fui la ville. « Ce sont des personnes diaboliques » affirme Jo-Ar Herrera, un porte-parole de l’armée. D’après Restituto Padilla, membre de l’armée, le bilan des morts n’est pas encore certain et risque de s’alourdir. Les djihadistes détiendraient encore une centaine de civils, utilisés comme bouclier humain et esclaves sexuelles. D’autres sont forcés à se convertir, à piller des maisons, et à se rebeller contre l’armée Philippine.

Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré que le pays était en grand danger et a promis de venir à bout des islamistes qui occupent une partie de Marawi. “Ils ne font que tuer et détruire, de manière atroce” a-t-il dit lors d’une réunion où il a annoncé avoir reçu des centaines de fusils d’assaut et de précision chinois, pour aider les militaires de l’offensive gouvernementale contre les jihadistes.

Source

Comments are closed.