Philippines – Noël sans les musulmans à Mindanao, un retour en arrière

« Dans certaines parties des Philippines, et en particulier à Mindanao, certains responsables musulmans ont découragé leurs fidèles de s’unir aux chrétiens à l’occasion de la célébration de Noël. Il s’agit là d’un signal alarmant. ». Tel est le cri d’alarme lancé par le mouvement pour le dialogue islamo-chrétien Silsilah, lancé voici trente ans par le père Sebastiano D’Ambra, pime, et présent à Zamboanga del Sur (Mindanao), dans le sud des Philippines.
Le message de Silsilah relate également «  les nouvelles attaques contre des lieux et des églises chrétiens dans certaines zones des Philippines ».
La présence de groupes radicaux, tels que le prétendu « Etat islamique » qui trouve actuellement des partisans dans les zones musulmanes du sud des Philippines, « constitue une occasion pour nous tous de faire un examen de conscience et de comprendre que nous nous trouvons peut-être dans cette situation parce que nous n’avons pas été en mesure de présenter la foi chrétienne authentique » conclut le texte. 

Source

Comments are closed.