Pie XI – Divini Redemptoris – Le communisme athée

Pie XI – Divini Redemptoris – Le communisme athée

A l’heure des élections, au milieu des troubles et des tribunes, peut-être revenir à la clarté des propos de Divini Redemptoris peut s’avérer utile.

 

1. La promesse d’un Rédempteur illumine la première page de l’histoire humaine ; aussi, la ferme espérance de jours meilleurs adoucit le regret du paradis perdu et soutint le genre humain cheminant au milieu des tribulations ; mais, quand fut venue la plénitude des temps, le Sauveur du monde, par son apparition sur terre, combla l’attente et inaugura, dans tout l’univers, une nouvelle civilisation, la civilisation chrétienne, autrement plus parfaite que tous les progrès réalisés jusque-là, au prix de tant d’efforts, chez certains peuples privilégiés.

2. Mais, la lutte entre le bien et le mal, triste héritage de la faute originelle, continua à sévir dans le monde ; l’ancien tentateur n’a jamais cessé, par ses promesses fallacieuses, de tromper le genre humain. C’est pourquoi, au cours des siècles, on a vu les bouleversements se succéder jusqu’à la révolution actuelle, qui est déjà déchaînée ou qui devient sérieusement menaçante presque partout, peut-on dire, et dépasse, par l’ampleur et la violence, ce qu’on a éprouvé dans les persécutions antérieures contre l’Église. Des peuples entiers sont exposés à retomber dans une barbarie plus affreuse que celle où se trouvait encore la plus grande partie du monde à la venue du Rédempteur.

3. Ce péril si menaçant. Vous l’avez déjà compris, Vénérables Frères, c’est le communisme bolchevique et athée, qui prétend renverser l’ordre social et saper jusque dans ses fondements la civilisation chrétienne.

 Lire la suite de l’encyclique

 

Articles liés

Partages