Le plus fort déclin de la fréquentation hebdomadaire des églises enregistré depuis des décennies

L’institut Gallup vient de révéler que le pontificat du pape François, qui a commencé en 2013, correspond au plus fort déclin de fréquentation hebdomadaire des églises catholiques depuis des décennies aux Etats-Unis. Gallup relève que « de 2014 à 2017, 39 % des catholiques (américains) affirmaient avoir participé à la messe ces sept derniers jours », niveau « bien inférieur aux 45 % enregistrés de 2005 à 2008, un effondrement depuis les 75 % relevés en 1955 ». La participation hebdomadaire à la messe, en chutant de six points depuis le pontificat de Benoît XVI, enregistre ainsi le plus fort décrochage depuis les années 1970. Elle s’était stabilisée au milieu des années 2000, durant le pontificat de Benoît XVI. A l’inverse, Gallup relève que la fréquentation des églises protestantes est demeurée soutenue depuis dix ans.

Dans un rapport publié l’année dernière, l’Office central des statistiques du Vatican montrait que les vocations à la prêtrise avaient continué à baisser depuis 2012, avec une accélération depuis le début du pontificat du pape François. Le nombre de séminaristes dans le monde a régressé de 118.251 en 2013 à 116.843 en 2015.

 

Lire la suite sur réinformation.tv

Comments are closed.