Point de vue – Un rien désabusé – Déficit de la raison au service d’une demagocratie bananière de type stalinien.

Voilà à peu près l’état où nous nous trouvons réduits par des années de médiocrité éducative et de pauvreté culturelle.

Sur tout ce qui circule sur la toile (et nos sites en particulier) il est frappant de voir que les articles de fond ne sont pas les plus lus. En revanche tout le monde se rue vers la polémique à la recherche de l’idée courte et le slogan qui le confortera dans son point de vue.

Comme le constate Mgr Pontiers les gens veulent qu’on dise ce qu’ils souhaitent entendre.

Mélange de paresse intellectuelle et d’orgueil dont la vérité et la sagesse font les frais … Sans parler du bonheur de l’homme ni même de la France devenue un gros mot du médiatiquement correct. Et que dire de Dieu, Verbe et vérité, jeté aux oubliettes de notre orgueil de créatures convaincues de notre omniscience. Convaincus d’avoir raison et confortés dans cette conviction par nos sens achetés à bas prix, comment aurions-nous besoin de la sagesse de Dieu, surhommes que nous sommes ?

 

Alors voter ? Quand la démocratie n’est plus qu’une demagocratie et le peuple utilisé pour une illusion démocratique ?  Je n’ai guère envie d’être une de ces énièmes fourmis de Boris Vian… A moins que la force célèbre des fourmis ne permette de faire craquer ce monde stalinien où penser est un délit. Finalement peut-être est-ce le degré élevé de la rhinocérite de Ionesco contractée par les grenouilles paisiblement étourdies par la montée insensible de la chaleur anesthésiante de l’eau croupie de cette mare artificiellement chauffée.

Comments are closed.