Polémique sur le titre de la prochaine encyclique

Polémique sur le titre de la prochaine encyclique

L’encyclique du pape François, qui doit être signée le 3 octobre prochain à Assise (Italie), fait l’objet d’une polémique en raison de son titre. En effet, intitulée « Tutti fratelli », autrement dit « tous frères », elle serait soupçonnée de sexisme. Cette polémique est liée au fait que dans certaines langues, les termes de « frères » sont seulement masculin. C’est ainsi le cas de l’anglais où « brother » est un mot masculin. Dans d’autres langues, notamment latines, « frère » englobe aussi bien le masculin que le féminin.

Le Saint-Siège a vivement réagi. Le directeur des rédactions du Dicastère pour la communication du Saint-Siège, Andrea Tornielli, a rappelé qu’il s’agissait d’une citation de saint François. En outre,  affirme-t-il, « il serait absurde de penser que le titre, dans sa formulation, contient une quelconque intention d’exclure de ses destinataires plus de la moitié des êtres humains, à savoir les femmes. »

Le titre d’une encyclique commence toujours par ses premiers mots. Le Pape François a voulu ainsi citer les Admonitions de saint François. Il y a quelques années, en publiant l’encyclique Laudato si dédiée à l’écologie, le Pape François avait cité un autre texte du saint d’Assise, le célèbre Cantique des créatures.

L’encyclique, dédiée à la fraternité humaine et à l’amitié sociale, sera donc signée le samedi 3 octobre à Assise, puis diffusée le lendemain dans quatorze langues, notamment en arabe, en russe et en chinois.

(Source : Le Figaro)

Articles liés

Partages