Premier séminaire bioéthique pour les parlementaires : “pas de véritable questionnement éthique” regrette X. Breton

Lundi soir au ministère de la Santé a eu lieu le premier des quatre séminaires de formation à la bioéthique organisés par le CCNE[1] à destination des parlementaires (cf. Révision de la loi de bioéthique : un séminaire pour les parlementaires le 4 février ). Il était consacré aux questions génétiques, diagnostic préimplantatoire, dépistage pré-conceptionnel et dépistage génétique en population générale détaille le député Xavier Breton, président de la mission parlementaire d’information sur la révision de la loi de bioéthique, présent lundi soir.

 

« Sur les 925 parlementaires invités (tous les députés et sénateurs), 25 s’étaient inscrits et 19 étaient finalement présents au séminaire[2] ».Une faible participation qui laisse Xavier Breton songeur, surtout quand un autre participant estime que « l’essentiel des élus vraiment intéressés et impliqués sur le sujet étaient présents ».

 

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Frédérique Vidal, en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche étaient présentes, accompagnées de hauts-fonctionnaires, ainsi que des représentants de l’Agence de biomédecine, « qui ont pu apporter un éclairage très précis sur notre législation, et sur la manière dont elle est mise en œuvre ». Pourtant Xavier Breton éprouve un « sentiment mitigé » quant à l’efficacité de ce séminaire : « nous étions plus sur des échanges techniques que sur un véritable questionnement éthique. Des questions qui auraient pu être intéressantes n’ont pas été évoquées » déplore-t-il.

 

« On ne fait jamais trop d’information », estime pour sa part Jean-Louis Touraine, député et rapporteur de la mission d’information dirigée par Xavier Breton, présent lui aussi, estimant que le rôle de ces séminaires sera seulement informatif et sans débat. Trois heures d’échange, jugé « intéressant » par plusieurs députés, comme Cendra Motin qui dit avoir « appris beaucoup de choses ».

 

Le prochain séminaire aura lieu le 18 février, sur la procréation : « on va voir s’il aura lieu sur la même logique de rester sur un plan technique, ou si au contraire on rentrera dans une logique plus militante de la part de certains collègues. Ce qui compte, c’est que l’on puisse voir émerger de ces séminaires des questions éthiques »conclut Xavier Breton.



[1] Comité Consultatif National d’Ethique

[2] 19 parlementaires présents : 12 LREM, 2 MoDem, 2 LR, 2 PS et 1 élu du groupe Libertés et territoires :

  1. Michel Amiel, sénateur LREM
  2. Thibault Bazin, député LR
  3. Xavier Breton, député LR
  4. Charles de Courson, député Libertés et territoires
  5. Michèle Crouzet, députée LREM
  6. Nicole Dubré-Chirat, députée LREM
  7. Jean-François Eliaou, député LREM
  8. Christine Hennion, députée LREM
  9. Victoire Jasmin, sénatrice PS
  10. Martin Lévrier, sénateur LREM
  11. Victorin Lurel, sénateur PS
  12. Jean-François Mbaye, député LREM
  13. Cendra Motin, députée LREM
  14. Thomas Mesnier, député LREM
  15. Alice Thourot, députée LREM
  16. Nicolas Turquois, député Modem
  17. Jean-Louis Touraine, député LREM
  18. Michèle de Vaucouleurs, députée MoDem
  19. Marie-Christine Verdier-Jouclas, députée LREM

 

 

 

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.