Présidence Macron – Alliance Vita appelle à la vigilance et à rester mobilisés

Chers amis,

Nous voilà pour 5 ans sous la présidence d’Emmanuel Macron. Après le déplorable quinquennat de François Hollande, cette perspective appelle à la plus grande vigilance. Nous poursuivons notre mise en garde car, avec Emmanuel Macron, plusieurs menaces sont d’ores et déjà d’actualité.

1. DES PRISES DE POSITION DANGEREUSES OU INCERTAINES

À sa façon de traiter les questions de société, Emmanuel Macron pourrait ressembler au candidat Hollande de 2012, même si nous ignorons le calendrier des réformes qui menacent. Nous en avons alerté fortement les Français, notamment en publiant nos baromètres bioéthiques pendant la campagne :

    • Son soutien affiché à la procréation artificielle “sans père” pour les femmes célibataires ou homosexuelles sans problème d’infertilité ;
    • Sa tolérance accrue à la gestation pour autrui (GPA), au travers de la facilitation de la reconnaissance des enfants conçus à l’étranger par l’état civil français ;
    • Son discours ambigu sur la fin de vie ;
    • Ses positions libertaires sur l’avortement.

2. SON ENTOURAGE TRANSGRESSIF

De Pierre Bergé à Jacques Attali, en passant par Bernard Kouchner et Daniel Cohn-Bendit, plusieurs soutiens emblématiques du nouveau prési-dent appartiennent à la nébuleuse libertaire qui a déjà énormément contribué à l’effondrement de notre société. Mais d’autres proches d’Emmanuel Macron ne sont pas sur leur ligne.

3. L’HORIZON CRUCIAL DES LÉGISLATIVES

La première étape de notre action à venir se concentre donc sur lesélections législativesLes équipes VITA rencontrent actuellement les principaux candidats pour les mobiliser et les alerter sur la casse sociétale et les enjeux bioéthiques des prochaines années. C’est notre urgence !

Pendant cinq ans, il faudra peser sur le monde politique, que nous savons fracturé et dispersé, pour éviter les lois transgressives et favoriser les lois de reconstruction ; il faudra aussi être capable de mobiliser dans la rue.

 

 Tugdual derville

Comments are closed.