Primaire – Trois critères d’analyse : désenchantement, déracinement, désespérance

Primaire – Trois critères d’analyse : désenchantement, déracinement, désespérance

L’Institut Montalembert, après 3 années de travail d’analyse et d’échanges avec de nombreux interlocuteurs (personnalités politiques et intellectuelles et responsables de la société civile) et une vaste consultation, est arrivé à formuler un diagnostic des principaux sentiments qui animent les français et donc qui définissent leurs grandes attentes pour 2017.

Il est donc temps de connaitre comment répondent les politiques qui prétendent à l’élection présidentielle. C’est là l’objet de ce travail. Les trois principaux sentiments qui ressortent sont le déracinement, le désenchantement et la désespérance.

Définition du cadre et méthode

–  input : sources ouvertes en ligne sur 5 ans, consultations verbales

–  grille de 15 questions découlant de points thématiques de philosophie et d’anthropologie

– notation maintenue simple : 1, 0, -1 , en fonction des déclarations écrites et o

iepm1 iepm2

iepm3 iepm4

 

Par ailleurs l’IEPM recevra Jean-Frédéric Poisson le 16 novembre

Articles liés

Partages