Prochaine béatification par le pape François de deux martyrs colombiens

La Congrégation pour les causes des saints a reconnu le martyre d’un évêque et d’un prêtre colombiens. C’est le pape François qui présidera, lors de son déplacement prévu en Colombie, leur béatification le 8 septembre 2017. Le pape avait, en effet, donné son accord à la publication de décrets concernant un miracle, deux martyres et cinq « héroïcités des vertus ».

L’évêque qui sera béatifié est Mgr Jesús Emilio Jaramillo Monsalve (1916-1989). Il a été tué en haine de la foi, dans les environs de Fortul. Né le 14 février 1916 à Santo Domingo, il a été ordonné prêtre le 1er septembre 1940 pour l’Institut pour les Missions étrangères de Yarumal. Il est nommé vicaire apostolique d’Arauca le 11 novembre 1970. Il sera ensuite consacré évêque le 10 janvier 1971. Le 19 juillet 1984, le vicariat apostolique est élevé au rang de diocèse. Il devient le diocèse d’Arauca. Mgr Jesús Emilio Jaramillo Monsalve en sera naturellement l’évêque. Il est pris en otage le 2 octobre 1989 avec trois prêtres un séminariste lors d’une visite pastorale. C’est le lendemain qu’il est retrouvé mort.

Quant au prêtre, il s’agit du Père Maria Ramírez Ramos (1899-1948), également tué en haine de la foi, dans la localité d’Armero. Il est né le 23 octobre 1899 à La Plata. Entré au séminaire Marie Immaculée de Garzón en 1915, il en ressort en 1920, mais il y entre à nouveau. Il sera ordonné prêtre en 1931. Le 9 avril 1948, pendant que des émeutes éclatent à la suite de l’assassinat d’un candidat à la présidence de la République, il est rattrapé par la violence qui se répand alors dans la région. Réfugié dans l’église, il préfère rester avec le peuple. Il sera tué le 10 avril. Le Père est communément désigné comme le « le martyr d’Armero ».

SOURCE Agence Zenith

Comments are closed.