Un “Puy du Fou à la bretonne” en projet à Sainte Anne d’Auray

Une association de Sainte-Anne-d’Auray, l’Association spectacles Yvon Nicolazic (Asyn), propose depuis cinq ans, chaque été, un spectacle son et lumière revisité autour de la vie d’Yvon Nicolazic. Cette fresque se joue dans le nouveau théâtre de plein air de Pont Er Groah, qui jouxte la basilique de Sainte-Anne-d’Auray. L’endroit, d’une capacité de 1 000 places, a été construit en gradins « en dur » par les bénévoles de l’association, au coeur d’un site classé du XVIe siècle.

« C’est aujourd’hui le seul Théâtre de plein air du Morbihan offrant une telle capacité d’accueil dans un environnement naturel aussi remarquable et un espace scénique de 2 500 m2. Cela permet l’organisation de grands spectacles avec des troupes, des chevaux ou des carrosses comme on peut en voir dans les reconstitutions historiques…  », indique Patrick Geindre, chargé de communication de l’association.

Asyn souhaite ainsi ouvrir ce lieu exceptionnel à d’autres événements culturels, historiques et musicaux. Il accueillera, de mai à septembre 2018, les associations et organisateurs de manifestations culturelles, historiques et artistiques qui le souhaitent.

Pour cela, le théâtre de plein air va être agrandi et amélioré. Il sera doté, à l’horizon 2018, de tours de régies son et lumière en bois et d’un village de chalets de bois pouvant accueillir acteurs et techniciens. « Les travaux de viabilisation ont débuté », annonce Gwenaël Le Yondre. Sa capacité d’accueil va être étendue à 1 200 places d’ici 2018. « À terme, ce que l’on souhaite, c’est proposer un théâtre de plein air clé en main. »

L’objectif est double : faire rayonner le site au-delà des limites départementales en faisant de Sainte-d’Anne d’Auray « un Puy du Fou à la bretonne ».

Source

Comments are closed.