Quand les chrétiens de gauche appellent à refonder la gauche sur la justice sociale

L’engagement et les prises de paroles politiques des catholiques de droite ressemble à un raz de marée comparé au filet d’eau des chrétiens qui tentent de s’exprimer dans la débâcle actuelle de la gauche. Pourtant et depuis des décennies les cathos de gauche ont eu le vent en poupe par la corde sociale qu’ils faisaient vibrer, au point de les rendre omniprésents et de cantonner les cathos de droite aux affaires économiques voire aux extrêmes. Cette époque est révolue et il faut vraiment tendre l’oreille pour entendre une voix plus posée et pas seulement partisane venant de la gauche chrétienne.

Nés à l’occasion des élections européennes, les Poissons roses se revendiquent comme l’aile gauche issue des Manifs de 2013. Leur alliance électorale avec Nous citoyens, très libéral, a surpris à l’époque. Leur président Philippe de Roux fait parti de cet appel lancé à reconstruire la gauche sur la justice sociale. Une bonne idée qui dépend ben entendu de ce que nous mettons derrière ces mots. C’est ce qu’ils tentent d’expliquer et que nous relayons sur ce lien sans commentaire, sinon celui de regretter que les chrétiens soient toujours obligés d’être de gauche ou de droite. Quant ils ne se tapent pas dessus dans des guerres fratricides, stigmatisés entre identitaires et progressistes.

Cyril Brun

Docteur en histoire et enseignant à l'Université de Bretagne Occidentale , Cyril Brun est rédacteur en chef d'infocatho. Chef d'orchestre de formation, critique musical, historien et essayiste chrétien, il a publié plusieurs ouvrages dont "Pour une spiritualité sociale chrétienne" (Tempora, 2007) et "Le Printemps français : le grand réveil de notre civilisation" (Ed. A. de Saint-Prix, 2013). La Vérité vous rendra libre (Ed Edilivre, 2015) Il est contributeur et ancien directeur de la rédaction de Cyrano.net. Il est également membre du comité éthique pro persona sur la finance et consultant en anthropologie.

Website: http://www.cyril-brun.fr/

Comments are closed.