Quand on se bouge, ça bouge ! Les pétitions, quelles réussites ?

Il nous est arrivé plusieurs fois de relayer les pétitions de CitizenGO. Il nous semble important de vous livrer les succès encourageants de vos engagements.

Merci infiniment.

Merci, parce qu’en signant nos pétitions et en les transmettant à vos proches, vous contribuez activement à changer la donne. Ces derniers mois, en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique, au Québec et dans le monde entier, les attaques contre la famille, la vie et même la liberté se sont multipliées.

Tout récemment, en France, le 1er décembre dernier, une Assemblée Nationale aux trois-quarts vide a voté la suppression de la liberté d’expression sur l’avortement. Et c’était une première, si l’on peut dire, en Occident.

C’était suffisamment grave pour qu’un député indépendant, Jean-Christophe Fromantin, tweete ceci…

Fromantin.png

Les trois points de suspension du tweet de ce député sont lourds de sens. Car oui, pour défendre « la liberté de choix, d’opinion et d’expression », il vaut mieux compter sur nous, les citoyens, plutôt que sur nos parlementaires. Même si certains d’entre-eux se sont effectivement engagés.

Les pétitions sont extrêmement importantes, mais elles ne font pas tout. Elles sensibilisent, elles alertent, elles informent mais elles ne nous dispensent pas d’un engagement personnel pour la défense du bien commun. Alors si vous militez déjà dans des associations défendant la famille, la vie et la liberté, continuez, poursuivez. Investissez-vous toujours davantage. Et si ce n’est pas encore le cas, lancez-vous !

Et continuez à signer les pétitions de CitizenGO car il s’agit de la seule plateforme indépendante (grâce à vous), cohérente, et attachée à la dignité de l’être humain dans toutes ses dimensions.

C’est pourquoi, je souhaite vous partager certaines victoires que nous avons remportées ensemble.

Vous, les membres de CitizenGO, en relation avec d’autres, associations ou élus.

VICTOIRE 1 : Les affiches de la honte ont été retirées

affiche de la honte.jpg

Sous la pression amicale de leurs concitoyens, les maires d’Angers, Caen, Compiègne, Fontainebleau, Aulnay, Meudon, Saint-Cyr l’école, Chaville, Béziers et beaucoup d’autres ont exigé de l’entreprise « JC Decaux » qu’elle enlève ces affiches. Et cela a été fait. Comme quoi, la pression ça marche.Merci à toutes les associations de protection de l’enfance et aux 55.000 signataires français de cette pétition CitizenGO.

Certains maires ont même détournés cette campagne nauséabonde en affichant ceci dans leur ville :

affiche bezeir.jpg

VICTOIRE 2 : L’ONU n’a pas voté la « journée mondiale du droit à l’avortement »

 Rossignol.png

La journée mondiale du droit à l’avortement du 28 septembre fait partie des exigences du groupe LGBT et de certaines associations féministes extrémistes. Mais non, et contrairement à ce qu’un ministre a déclaré de manière mensongère sur un site officiel de l’Etat français, la « journée mondiale pour le droit à l’avortement » n’existe pas. L’ONU l’a rejetée.

Ce qui a été fait par ce ministre français s’appelle un délit d’entrave numérique à l’information.Merci aux 172.000 personnes du monde entier d’avoir signé cette pétition CitizenGO.

VICTOIRE 3 : Les cloches ont sonné, le 15 août, dans tous les villages de France et d’ailleurs

15 août.png

Merci à monseigneur Pontier et à tous les évêques de France d’avoir accédé à notre demande. L’assassinat du Père Hamel reste dans nos mémoires et nous devons continuer à nous battre pour que la liberté de religion soit assurée dans tous les pays du monde. Merci aux 48.000 personnes françaises, mais également belges, suisses, africaines ou québécoises d’avoir signé cette pétition CitizenGO.

VICTOIRE 4 : L’honneur jeté aux chiens des cardinaux Barbarin et Cañizares a été lavé des souillures de la presse par la justice française et espagnole

Barbarin.jpg

En Espagne comme en France, une campagne de pure calomnie avait été menée contre deux cardinaux par des lobbies dont la puissance est inversement proportionnelle au nombre de personnes qu’ils représentent. Une certaine presse a « jugé » avant la justice. A la manière d’un Robespierre. Plus tard, alors que le mal était fait, la justice a considéré qu’il n’y avait rien dans ces deux dossiers. Et les deux cardinaux ont été mis hors de cause. Merci aux 203.000 personnes du monde entier d’avoir signé cette pétition CitizenGO.

Remarque : Une fois n’est pas coutume, merci à “Libération” ( ! ! !) pour l’article d’une page que ce journal a consacré à CitizenGO (voir en bas de ce mail).

VICTOIRE 5 : RCF s’est excusé, dans un communiqué de presse, pour avoir servi la soupe au lobby pro-euthanasie

 Roméro.jpg

RCF s’est excusé. Dont acte, et passons à autre chose. Mais nous restons vigilants. Et les 11.000 signataires de cette pétition aussi !

************

Nous avons également essuyé des échecs. Mais cela ne doit pas, pour autant, nous décourager. Encore moins nous rendre triste. Surtout pas. Car la bataille que nous menons ne s’inscrit nullement dans l’immédiateté mais dans le temps long. Elle est culturelle. C’est par la patience et par l’endurance que nous gagnerons. Et la grande foule de ceux qui luttent pour la vérité commence à peine à se lever.

Comme vous pouvez le voir, des milliers de citoyens, de par le monde, se mobilisent pour défendre la vie, la famille et la liberté. Et ces dernières semaines, nous avons parcouru un beau chemin.

Aujourd’hui, je voulais vous dire que je ressens une vraie joie pour ce que nous avons accompli ensemble. Comme un parfum de début. Comme si nous commencions à peine à renverser cette table de « jeu » ;  table que d’autres ont fabriquée pour nous, et sur laquelle ils ont posé leurs dés pipés.

Continuons à être des citoyens debout !

Nous n’avons pas à avoir peur d’être insultés, vilipendés, détestés et même traités de tous les qualificatifs dont sont affublés aujourd’hui les gens ordinaires, les gens normaux, les gens comme nous…

Car notre combat est celui du réel contre celui de l’idéologie. Et Paul Valéry, en 1941 déjà, dans son ouvrage « Mauvaises pensée et autres » déclarait ceci :

« Qui ne peut attaquer le raisonnement attaque le raisonneur  ».

C’est ce qu’ils font. Et c’est normal car ils n’ont pas d’argument autre que l’insulte (homophobe, phobe-ceci ou phobe-cela…) à opposer à la raison et au bon sens dont nous sommes les porte-paroles.

Alors continuons. Continuons. Continuons.

Signez les pétitions et rédigez-en ! (http://www.citizengo.org/fr/ecrivez-une-petition)

Suivez-nous sur Tweeter (https://twitter.com/CitizenGOfr)

Suivez-nous sur Facebook (https://www.facebook.com/citizengofr/)

Partagez ces pétitions auprès de vos proches par email, Tweeter ou Facebook.

Merci encore pour votre soutien.

Amitiés,

Stéphane Duté et toute l’équipe de CitizenGO

Comments are closed.