RDC – Le cardinal Monsengwo dénonce la répression « barbare »

Une réaction ferme face à une répression ignoble.

Suite aux troubles survenus en République démocratique du Congo le 31 décembre, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa, a réagi dans un communiqué rendu public ce mardi 2 janvier. En des termes d’une grande fermeté, le cardinal a exprimé sa condamnation de la répression policière des marches organisées dimanche pour le premier anniversaire de l’accord signé un an plus tôt par le gouvernement et l’opposition, sous l’égide de l’épiscopat. La répression aurait fait au moins 12 morts selon les organisateurs de la marche, un chiffre démenti par le gouvernement. Alors que le mandat du président Joseph Kabila est arrivé à échéance depuis plus d’un an, le cardinal Monsengwo dénonce l’enlisement de la crise politique […] Le cardinal Monsengwo condamne les actes de « barbarie » commis par de « prétendus vaillants hommes en uniforme » dont il liste les exactions : « le fait d’empêcher les fidèles chrétiens d’entrer dans les églises pour participer à la messe suivant l’ordre reçu d’une certaine hiérarchie militaire, le jet de gaz lacrymogène pendant la célébration eucharistique dans les différentes paroisses de Kinshasa, le vol d’argent, d’appareils téléphoniques, la poursuite, la fouille systématique des personnes et de leurs biens dans l’église et dans les rues, l’entrée des militaires dans les cures de quelques paroisses sous prétexte de rechercher les semeurs des troubles, les tueries, les tirs à balles réelles et à bout portant sur des chrétiens tenant en mains bibles, chapelets et crucifix, les arrestations des prêtres et fidèles, etc. » Le cardinal dénonce les atteintes à la liberté religieuse et « l’accaparement des ressources, des richesses, le maintien au pouvoir par des méthodes anticonstitutionnelles », qui provoquent de graves dommages. Pour l’archevêque de Kinshasa, « il est temps que la vérité l’emporte sur le mensonge systémique, que les médiocres dégagent et que règnent la paix, la justice en RDC ».

 

Source

 

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.