Réaffectation d’églises et diaconie – Les préoccupations communes des évêques flamands et néerlandais

Les évêques néerlandais et les évêques de Flandre se sont réunis ce 21 février  à Malines pour leur rencontre annuelle. En 2016, cette rencontre avait eu lieu à Roermond aux Pays-Bas.

Le président de la conférence épiscopale des Pays-Bas est Mgr van den  Hende, évêque de Rotterdam, depuis que le cardinal Eijk a remis sa démission en tant que président de la conférence pour des raisons de santé.

Les thèmes abordés correspondaient à des préoccupations communes des évêques néerlandais et flamands. Ils ont d’abord évoqué la diaconie, le service de la « charité », une des premières missions de l’Eglise. Chaque région ou diocèse ayant ses structures et fonctionnements propres, en particulier par rapport à l’accueil des réfugiés. Des échanges riches qui ont permis d’inspirer les uns et les autres. Les services « Caritas » existent évidemment dans les deux pays tout en ayant des fonctionnements différents selon les coutumes locales.

Ensuite furent évoqués le traitement des dossiers de réaffectations d’églises. Aux Pays-Bas, ce sont les paroisses elles-mêmes ou les diocèses qui sont propriétaires des églises, ce qui entraine évidemment des charges différentes pour les communautés paroissiales. Les conseils de fabrique n’existent pas aux Pays-Bas. Clairement, là où des églises sont réaffectées, des règles sont mises en place pour que les lieux reçoivent une affectation compatible avec la mémoire des habitants pour lesquels la fermeture d’une église provoque  une désolation.

 

 Source

Comments are closed.