Le retour du cardinal Pell à Rome s’annonce de plus en plus improbable

C’est à 9 h (heure locale, 1 h du matin à Paris) ce matin, au milieu d’un grand concours de médias – on parle de 200 journalistes… – et de manifestants pour ou contre, que le cardinal George Pell, flanqué de ses avocats et d’une dizaine de policiers, a fait son entrée dans la salle d’audience n° 2 du Tribunal de première instance de Melbourne. Cette audience administrative n’a duré que quelques minutes, le temps pour le tribunal de renvoyer au 6 octobre prochain la date de la première audience au cours de laquelle un magistrat entendra les deux parties et décidera si les accusations portées contre le cardinal ont suffisamment de substance pour ouvrir un procès et, sans doute, si le prévenu doit être ou non placée en détention pendant sa durée. L’accusation doit fournir à la défense les preuves retenues contre le cardinal au plus tard le 8 septembre. La défense a déjà indiqué que le cardinal plaidera non coupable. Comme nous l’avions signalé ici, le procès s’annonce long : on parle de plusieurs mois, voire de quelques années… Le retour rapide à Rome du cardinal Pell et sa reprise de fonction à la tête du Secrétariat pour l’économie, s’annoncent de plus en plus improbables.

 

Source

Comments are closed.