Retraite pour femmes à l’Ile-Bouchard

Retraite pour femmes du 9 au 11 juin avec Béatrice Dufour

 

Ces retraites ont commencé à la demande des chapelains de Paray-le-Monial, il y a une dizaine d’années. Dans le même temps, une retraite pour hommes a été lancée.

De son côté, Béatrice Dufour avais travaillé dans la Drôme avec un groupe de femmes en lien avec Elizabeth Montfort, députée européenne, qui les avait sensibilisées au problème du féminisme et de toutes ses déviances (celle du gender particulièrement) et voulait essayer de promouvoir un nouveau féminisme dont parlait souvent Jean Paul II.

Appuyée sur l’enseignement de Jean Paul II, Mulieris dignitatem, des femmes docteurs de l’Eglise, Thérèse d’Avila et Thérèse de l’Enfant Jésus, sur des théologiennes de notre époque : Georgette Blaquière, Edith Stein et des femmes écrivains ou témoins de notre temps etc… Béatrice Dufour s’est lancée dans l’aventure !

Le module présenté a accroché et les retraites n’ont pas désempli depuis 10 ans.

Déroulement de la retraite pour femmes

  • Ces retraites accueillent des femmes de tout état de vie et tout âge.
  • Ces WE se vivent dans les grâces de la Communauté de l’Emmanuel avec une belle liturgie, la vie sacramentelle, l’adoration, l’écoute avec 3 ou 4 écoutantes ayant reçu la formation d’accompagnatrice…
  • Elles se vivent du vendredi soir au dimanche 16h.
  • Elles sont en silence depuis le vendredi après la veillée jusqu’au dimanche midi. Une musique accompagne les différents repas.
  • Les bébés ne sont pas acceptés occasionnant une gêne pour les autres femmes et une frustration pour la maman.

Les thèmes abordés

  • La vocation de la femme
  • La femme fille du père
  • La femme médiatrice de l’amour
  • La femme prophète d’espérance et sentinelle de l’invisible
  • La femme mère de l’humanité

Source et inscriptions

de à
NLQ Récollections/Retraites
Carte

Comments are closed.