Rome : le cardinal Farrell préside une veillée de prière pour la paix

Le cardinal Kevin Joseph Farrell, préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, a présidé une veillée de prière le 5 juin 2020 à la basilique Sainte-Marie-du-Trastevere à Rome. Cette veillée intervient après la mort de George Floyd et les troubles suscités par cette dernière. Cet événement s’inscrit dans le cadre de la communauté Sant’Egidio. Il a pour objet la « coexistence pacifique ». Le prélat américain a demandé à l’assemblée de « prier pour cet homme juste mort aux Etats-Unis, pour sa famille mais aussi pour tous les habitants des Etats-Unis, afin qu’ils trouvent la paix, la sérénité et la compréhension entre eux ».

« Demandons au Seigneur que cesse la violence dans les rues des Etats-Unis, que le racisme soit vaincu, que s’affirme la justice et que le peuple américain puisse recommencer à vivre dans la tranquillité et dans la paix, si nécessaire en ce moment si difficile », a demandé le cardinal membre de la curie romaine. Pour le cardinal Farell, « la coexistence pacifique et l’acceptation réciproque sont des biens précieux qu’il faut toujours promouvoir ». « La fraternité sociale n’est jamais atteinte de façon stable et définitive, car le cœur humain peut toujours se refermer dans son égoïsme et recommencer à être pollué par le péché, en provoquant ainsi de nouvelles injustices, de nouvelles violences, de nouvelles oppressions ».

Mais le prélat a également critiqué les violences consécutives au décès de George Floyd : « On ne peut pas dépasser l’injustice en commettant des injustices et des crimes encore plus graves que ce que l’on veut dénoncer », parce que des « paroles et des gestes offensifs de mépris, de pillages et de violences ne mènent à rien de bon pour l’avenir ». Concernant l’Église catholique, elle « ne veut pas se rallier à un côté ni à une catégorie contre une autre, elle ne veut pas faire de propagande politique ni faire de prosélytisme pour soi, mais elle veut simplement aider la société à promouvoir le bien commun et à créer des liens de fraternité authentique entre les hommes », a assuré le cardinal avant de prier « pour que notre terre soit libérée des guerres et de toute violence ; pour que chacun recommence à vivre sereinement ».

(Source : InfoCatho.)

Comments are closed.