Rosaire sur les côtes et les frontières aux Etats Unis

C’est un évènement qui, à l’exemple de la Pologne et de l’Irlande, inspirera, nous l’espérons, l’épiscopat français !

Le 12 décembre 2017, jour de la fête de Notre Dame de Guadalupe, a eu lieu un grand rassemblement pour prier le Rosaire à travers les États-Unis. Le « Rosaire sur les côtes et les frontières » (en anglais “Rosary on the Coasts and Borders”) a été l’initiative d’un groupe de fans de Church Militant à l’exemple de l’initiative polonaise du 7 octobre 2017 qui avait entouré le pays d’une chaîne humaine priant le chapelet (des événements similaires ont eu lieu aussi en Italie et en Irlande).

L’intention de ces prières aux États-Unis a été de « demander à la Vierge de sauver le pays du déni de la foi chrétienne et pour obtenir l’abolition de l’avortement ».

La fête de Notre Dame de Guadalupe a été choisie d’abord, parce que c’est la seule apparition mariale du Nouveau Monde reconnue officiellement par l’Église catholique. Ensuite, parce que le pape Pie XII a nommé Notre Dame de Guadalupe Patronne des Amériques en 1946.

Les Canadiens ont également été invités à participer par l’organisation qui leur a adressé ce message : «  Tournez-vous vers le Sud le 12 décembre et joignez-vous à nous pour jeter au ciel une bulle de protection à travers ces vastes terres. Et quand vous ferez votre propre Rosaire canadien, nous nous tournerons vers le Nord… et nous vous rejoindrons dans le ciel pour le Canada  ! »

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :

Santa Paula, Californie, 1er décembre 2017 (LifeSiteNews)

Comments are closed.