Rouen : vive émotion après la mort d’un jeune prêtre

Nous vous l’annoncions :

RIP – Le père Jean-Baptiste Sèbe, curé de la paroisse Saint-Jean XXIII de ROUEN s'est suicidé au presbytère. Il a été retrouvé ce matinNous venons de l'apprendre. Nous le recommandons dans nos prières.

Publiée par InfoCatho sur Mardi 18 septembre 2018

L’abbé Jean-Baptiste Sèbe, 38 ans, a été retrouvé mort dans les combes de son église de Rouen, en Normandie. La thèse du suicide est privilégiée.

Suite au décès brutal de l’abbé Jean-Baptiste Sèbe, 38 ans, retrouvé mort dans son église de Rouen, l’archevêque de la ville Mgr Dominique Lebrun a diffusé ce communiqué, ce mardi 18 septembre :

Lettre de Mgr Dominique Lebrun aux prêtres du diocèse à la suite du décès du père Jean-Baptiste Sèbe :

« Chers frères,

Ce matin, le corps sans vie du Père Jean-Baptiste Sèbe a été découvert dans les locaux de l’église Saint-Romain. Comme vous le savez, âgé de 38 ans, il était le curé de la paroisse Saint-Jean-XXIII de Rouen nord. Visiblement, il s’est donné la mort. Nous pensons immédiatement à sa famille, ses parents, ses frères et sœurs que j’ai pu informer rapidement ; nous pensons à ses proches, à sa paroisse, son service de la formation, le collège Saint-Dominique, ses étudiants et collègues, et à tous ceux qu’il accompagnait. Je pense à vous, prêtres du diocèse, et d’au-delà. Plein de questions arrivent dans nos cœurs. Pourquoi ?

Nous sommes dans l’incompréhension d’un tel geste même si je savais qu’il connaissait un moment difficile. Aidons-nous les uns les autres à choisir la Vie. Dans notre monde, elle ne peut résister sans la miséricorde. Confions Jean-Baptiste à notre Seigneur qui est venu non pour condamner mais pour sauver le monde. Confions sa famille et ses proches à Jésus qui est venu apporter la paix.
De tout cœur, prions Notre-Dame de Bonsecours. (…)

En toute amitié et communion.
+ Dominique Lebrun
Archevêque de Rouen »

Ce prêtre était très connu dans le diocèse de Rouen, où il cumulait plusieurs mandats : curé de la paroisse Saint-Jean-XXIII de Rouen Nord, délégué épiscopal à la formation et, à ce titre, directeur du Centre théologique universitaire et du Service de Formation permanente. Spécialiste de Balthazar auquel il avait consacré sa thèse, il était aussi professeur au Theologicum de l’Institut catholique de Paris.

L’enquête a révélé que le curé de la paroisse St Jean 23 faisait l’objet d’une accusation d’agression sexuelle. Les faits se seraient produits il y a trois ans, sur une jeune femme majeure, mais aucune plainte n’avait encore été déposée contre lui.

“Le père Jean-Baptiste Sèbe m’a avoué une conduite inconvenante à l’égard de la jeune fille”

Lors de son point presse, Mgr Lebrun, qui avait reçu le père Sèbe ce lundi, a expliqué : “Le père Jean-Baptiste Sèbe m’a avoué une conduite inconvenante à l’égard de la jeune fille. À la fin de la rencontre de lundi matin j’ai tenu à le bénir”.

Interrogé sur son attitude après l’entretien avec le père Jean-Baptiste Sèbe, Monseigneur Lebrun a indiqué : “J’ai décidé d’être réservé sur la description des gestes, de ne pas décrire des fautes que je qualifie de gestes inappropriés”.

D’autres cas ?

Selon Monseigneur Lebrun, aucun autre cas d’attouchement n’aurait été signalé. “Je n’ai pas connaissance d’autres faits” et“une enquête n’est pas prévue au sein du diocèse”, a précisé l’archevêque de Rouen.

Les circonstances du drame

L’archevêque de Rouen a apporté quelques précisions sur le drame qui s’est noué ce mardi dans l’église Saint-Romain de Rouen. “Le prêtre Jean-Baptiste Sèbe s’est donné la mort dans les combles de son église et non dans son église” a-t-il détaillé lors de la conférence de presse. “Jean-Baptiste Sèbe était un homme entouré, qui avait des amis, il avait une équipe de partage. On se voyait régulièrement”.

Le père Sèbe était accompagné régulièrement pour un soutien par “un accompagnateur personnel” a raconté Mgr Lebrun. “Ça nous permet de raconter nos épreuves”.

Les obsèques du père Sèbe seront célébrées prochainement, en concertation avec la famille. “L’Eglise ne s’oppose plus aux obsèques de personnes suicidées” a précisé Mgr Lebrun.

 

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.