Sénat : rejet d’un amendement autorisant l’extension du délai de recours à l’avortement

Un amendement rendant possible le recours à l’avortement jusqu’à la fin de la quatorzième semaine de grossesse pendant la période d’état d’urgence sanitaire a été rejeté hier au Sénat par 156 voix contre 143. Il avait été proposé par la sénatrice socialiste Laurence Rossignol, appuyée par un grand nombre d’élus de gauche. Le Sénat refuse donc un élargissement de ce délai, même au nom du contexte sanitaire actuel.

On notera que 9 sénateurs du groupe Les Républicains ont voté pour, comme Alain Milon, président de la commission des Affaires sociales du Sénat qui avait même un avis favorable. Certains groupes ont été majoritairement favorables, comme le groupe Rassemblement Démocratique et Social Européen (18 pour et 4 sénateurs contre) ou Union Centriste (27 sénateurs pour et 6 contre). En revanche, fidèles à l’avis du Gouvernement hostile à cet allongement de délai, les sénateurs du groupe La République En Marche (LREM) se sont massivement abstenus et n’ont pas émis de vote favorable (on compte même 5 votes contre l’amendement).

(Source : site du Sénat)

 

Comments are closed.