Sept prêtres des Missions Etrangères de Paris s’apprêtent à partir ad vitam en Asie

Le 1er octobre 2017, jour de la fête de sainte Thérèse de Lisieux, patronne des Missions, sept prêtres des Missions Étrangères de Paris ont été envoyés en mission ad vitam. Ils rejoignent les quelque deux cents membres actuels de cette société missionnaire qui existe depuis 360 ans

 

Birmanie, Cambodge, Laos, Singapour et Thaïlande sont leurs pays de mission. Ils en ont eu connaissance le jour de leur ordination diaconale, à l’issue de leur formation. Ils ont ensuite été ordonnés prêtres. Membres des Missions étrangères de Paris (MEP), société missionnaire de l’Eglise catholique fondée en 1658, les PP. Vincent Chrétienne, Cyrille Delort, Dominique Demé, David-Francesco Dintzner, Guillaume Lepesqueux, Ludovic Mathiou et Brice Testu sont âgés de 32 à 45 ans et issus de différents diocèses de France (1). Ils ont fait le choix d’une vie toute entière consacrée à la mission ad extra (à l’étranger, hors de son pays et de sa culture d’origine), ad vitam (à vie, pour un départ définitif) et ad gentes (pour l’annonce de l’Evangile auprès des non-chrétiens). C’est ainsi que les MEP conçoivent leur mission : « chacun, avec son charisme propre, s’engage à suivre le Christ, à faire de l’Evangile son programme de vie, dans le respect des cultures locales. Les Instructions aux missionnaires de 1664 le disent clairement : ‘n’emportez avec vous que Jésus Christ, ni votre pays, ni votre culture’ », explique le P. Gilles Reithinger, actuel supérieur général de la Société.

 

source : églises d’Asie

Website:

Comments are closed.