Serions-nous en train de pousser les “vieux” vers l’euthanasie ?

Serions-nous en train de pousser les “vieux” vers l’euthanasie ?

Après les déclarations du mentor d’Emmanuel Macron, Jacques Attali, sur une société sans retraite, voilà que le gouvernement envisage une baisse substantielle de 200 millions d’euros pour les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) publics.

A quoi il faut ajouter la hausse non moins substantielle de la CSG qui affectera particulièrement  les retraités à faible revenus.

La mentalité collective actuelle tend, en outre à la culpabilisation des parents qui ne veulent pas “être un poids” pour leurs enfants, lesquels préfèrent souvent transférer aux maisons de retraite la responsabilité filiale qui apparaît aujourd’hui comme liberticide.

 

Rien d’étonnant dès lors que nos anciens aient peur de vieillir, se sentent délaissés, alors même que leur poids dans la société augmente.

Rien d’étonnant à ce que les plus de 65 ans représentent près d’un tiers des suicidés en France.

 

Pourtant, il existe des solutions financières, comme l’explique Nicolas Martinet, dans son livre que nous vous présentions ici.

 

Articles liés

Partages