Simone Veil, l’avortement n’est pas un droit, il faut en dissuader la femme

Simone Veil “l’avortement doit rester l’exception, l’ultime recourt pour des situations sans issues”  “Il faut autant que possible en dissuader la femme”

Nous ne cautionnons pas l’IVG ni la loi Veil, ni ce qu’elle a introduit comme graves dérives. Mais nous souhaitons rappeler ici que l’IVG, contrairement à la propagande actuelle, n’a jamais été considérée comme un droit.

L’avortement est un meurtre dont les conséquences ne sont pas anodines sur la mère elle-même, comme le rappelait Simone Veil et contrairement à la propagande du gouvernement.

Simone Veil a ouvert la boite de Pandore, elle le savait et le craignait. Ce n’est cependant pas d’abord pour luter contre ces dérives de banalisation qu’il convient aujourd’hui de revenir sur cette loi infanticide. La banalisation du mal vient toujours de la licence qui l’entoure et du flou avec lequel on nimbe la vérité.

 

Cliquez sur la vidéo pour entendre son discours de 1974

sv-1974

 

Comments are closed.