Sur le site des états généraux de la bioéthique, tout est fait et dit pour promouvoir la GPA

Sur le site des états généraux de la bioéthique, tout est fait et dit pour promouvoir la GPA. Par exemple, donner l’impression que la pratique est admise dans plusieurs pays européens que ce n’est le cas actuellement.
On affirme ainsi qu’elle est autorisée

– en Irlande : ceci n’est pas vrai au moment où l’affirmation est faite. Une proposition de loi est faite en ce sens, qui a été analysée fin janvier 2018, et poursuit son chemin ;

– en Roumanie – ce qui est faux : des propositions législatives ont été faites depuis le début des années 2000, qui se sont à chaque fois arrêtées dans la navette Sénat – Assemblée.
Serait-ce parce qu’on prend ses désirs pour une réalité ?

Voilà, en tout cas, les conditions dans lesquelles on organise le recueil des opinions, et surtout, l’information de l’opinion publique, sur des sujets très sensibles.

Source Corp



Comments are closed.