Slovaquie : Le pape invité par le président Andrej Kiska

La Slovaquie présidera l’OSCE en 2019

Le pape François a reçu en audience M. Andrej Kiska, président de la République slovaque, qui a ensuite rencontré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, accompagné de Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire aux relations avec les États, ce vendredi 14 décembre 2018. M. Kiska a invité le pape dans son pays.

« Au cours des entretiens cordiaux, les deux parties ont mis l’accent sur les bonnes relations bilatérales et sur la contribution de l’Église à la société slovaque, en particulier dans le domaine de l’éducation », indique un communiqué du Saint-Siège.

Certains thèmes d’intérêt commun ont été examinés, notamment le changement climatique et l’accueil des migrants, à la lumière des récentes réunions internationales.

Enfin, les deux parties se sont concentrées sur le contexte international et sur la paix, la sécurité et la coopération en Europe, dans la perspective de la présidence slovaque de l’OSCE en 2019.

Le président Andrej Kiska « a de nouveau invité le pape François à se rendre en Slovaquie », indique Vatican News en slovaque de ce vendredi. « Le pape a répondu positivement, mais il a indiqué que son programme était complet. »

En cadeau de la Slovaquie, le président Kiska a offert au pape des boules de Noël réalisées par des personnes issues de groupes socialement défavorisés. En prenant le cadeau, le pape a dit qu’il allait en décorer l’arbre de Noel de la Maison Sainte-Marthe.

Des décorations réalisées pour le pape ont été créées par les enfants handicapés et leurs parents au centre Liberta de Kosice, les enfants et les jeunes adultes au foyer pour enfants Turzovka, les sans-abri dans le centre Resoty à Bratislava, fondé par le prêtre Anton Srholec, et des élèves de l’école primaire de Spišský Hrhov, fréquentée également par des enfants roms.

Le président a expliqué que les sans-abri ont écrit dessus leurs prières pour le pape, indique The News Agency of the Slovak Republic (TASR). Une grande partie de la rencontre a été consacrée à la famille, a dit le président lors d’une conférence de presse Place Saint-Pierre, rapporte TASR. Un autre problème discuté était le pardon et le besoin d’humilité chez les personnes qui détiennent le pouvoir. « Le Saint-Père dit toujours que la justice doit aussi être associée au pardon », a déclaré le président. « Nous avons également discuté des moyens de prévenir la haine dans les pays », a-t-il dit. « Nous demandons justice en Slovaquie, mais nous devons pardonner », a-t-il souligné.

Le président Andrei Kiska rendait visite au pape François pour la deuxième fois. La première visite a eu lieu en avril 2015.

Cher lecteur
Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.
Il faudrait que je trouve 10 000 € d’ici la fin de l’année. Il suffirait que 200 personnes donnent 50 € pour financer Infocatho.
Pourriez-vous être une de ces personnes aujourd’hui ?
L’équipe de Infocatho

Faire un don

Website:

Comments are closed.