Steve Banon, stratège de Trump et soutien des chrétiens persécutés

Le patron du puissant site d’information Breitbart, est désormais le stratégiste en chef de Trump ! Mais qui est ce personnage vilipendé par toute la presse de l’établissement ? Le mieux est d’écouter ce qu’un de ses amis nous en dit. Jason Jones est un catholique – tout comme Bannon – qui réalise des films et une figure importante du militantisme pro-vie aux États-Unis. Il vient d’écrire pour le site Catholic Vote « Le Steve Bannon que je connais », un touchant portrait du patron de Breitbart, dont voici les principaux extraits. C’est encourageant pour notre combat de défense des chrétiens persécutés…

 

Vous ne sauriez être surpris d’entendre des leçons profondes sur un authentique enseignement social catholique lors d’une conférence au Vatican. Sauf si la personne qui vous les donne est le patron de Breitbart.com et se trouve être, désormais, le stratégiste en chef de Donald Trump […]. Cela ne me surprend personnellement pas. Des années avant que Bannon prenne la direction de Breitbart, je l’avais rencontré au Ritz Carlton d’Hollywood avec un important producteur de cinéma. Avant qu’il me mène rencontrer Bannon, mon ami producteur m’avait dit que Bannon était un ancien banquier de Goldman Sachs. Et donc, celui que je m’apprêtais à rencontrer ne pouvait être qu’un prétentieux, un triathlète amateur, une personnalité fade aux mais pâles et non calleuses. Au lieu de cela, j’ai rencontré l’homme de forte personnalité et de grand talent qu’est Steve Bannon. Nous avons parlé affaires, mais il ne fallut pas attendre longtemps pour qu’on se mette à discuter du génocide arménien. […] En vérité, quasiment à chaque fois que nous nous sommes rencontrés pour décider des détails d’un projet médiatique, Steve finissait toujours par me régaler sur le danger menaçant les minorités chrétiennes au Moyen-Orient ou en Afrique, sur l’horreur de l’avortement et sur ce que nous devrions faire pour y mettre un terme. Ce ne sont pas les sujets habituels abordés lors de déjeuners d’affaires à Hollywood. […] Si vous êtes engagé en faveur d’un authentique enseignement social catholique – la paix, les marchés libres et ouverts, le caractère sacré de la vie humaine –, alors Steve est votre homme.

 

Je l’ai rencontré grâce à une personne que nous aimions tous les deux : Andrew Breitbart. Ensemble, deux catholiques et un juif, nous esquissions de nouveaux moyens de promouvoir les idéaux prophétiques de justice si souvent oubliés dans notre monde post-théiste. Bien qu’Andrew nous ait quittés, je suis sûr qu’il sourit de là-haut en voyant Steve dans les corridors du pouvoir et main droite du futur Président qui, assurément, apprendra beaucoup de Bannon sur le mal commis par Planned Parenthood, sur la détresse des Yézidis, des chrétiens et des juifs au Moyen-Orient et sur la nécessité d’écrabouiller le “capitalisme de connivence” qui menace le développement de notre pays. J’espère que les catholiques se rallieront désormais à Bannon, alors qu’il subit actuellement l’épreuve du creuset. Nous ne trouverons pas de meilleur ami aux causes qui sont chères à notre cœur et au Cœur de Notre Seigneur.

 

Source : Catholic Vote – © CH pour la traduction

Vous pouvez vous abonner ici

Comments are closed.