Suisse – Les jeunes socialistes veulent abolir les fêtes chrétiennes

La Suisse n’est pas en reste sur les questions sociétales qui agitent l’Europe de l’Ouest ces temps-ci. Voilà que les jeunes socialistes du pays veulent supprimer les jours fériés chrétiens. Au nom de l’égalité bien entendu !

Fêtes non religieuses
Les jeunes socialistes du canton de Zurich ont assisté au congrès de leur parti le weekend dernier (10 et 11 mars). L’occasion pour eux d’aborder un problème de tout premier plan pour la population suisse : la persistance de jours fériés chrétiens en 2018 !

Ces militants ont donc profité de l’événement pour demander l’abolition de ces journées non travaillées qui font partie des derniers vestiges de l’héritage chrétien du pays. Mais un héritage encore trop dérangeant manifestement pour eux. Lesquels ont officiellement pris position afin de demander que les fêtes chrétiennes soient entièrement remplacées par des fêtes non religieuses.

Constitution et culture chrétienne

Toutefois, la soif de modernité et de progressisme des jeunes socialistes ne s’arrête pas là. Ils entendent aussi modifier le préambule de la Constitution du canton de Zurich. Alors que celui-ci débute par « Nous, peuple du Canton de Zurich, conscients de notre responsabilité envers la Création ainsi que des limites du pouvoir de l’être humain », cette notion de « Création » n’est pas vraiment à leur goût. Ils souhaitent la remplacer la « responsabilité envers les personnes et l’environnement ».

D’autre part, ils veulent également combattre le mythe d’une culture chrétienne qui aurait fait office de guide pour les autres civilisations. Pour cela, les jeunes socialistes suisses comparent l’oppression des femmes dans l’Islam à l’interdiction de l’ordination de ces dernières dans l’Église catholique.

Dans le même temps, ils n’hésitent pas à « dénoncer » le fait qu’aucune femme catholique n’est invitée à se justifier en ce qui concerne la politique envers les femmes pratiquée par le Vatican. Alors que, pour leur part, les femmes musulmanes feraient davantage face à des demandes d’explications et de prises de position.

Congés menstruels

Enfin, alors que les 17 et 18 mars prochains verront se tenir le congrès de la Jeunesse socialiste suisse, des thématiques toutes aussi primordiales pour l’avenir du pays devraient faire l’objet de motions.

Alors qu’il sera question par ailleurs de la nationalisation de certaines grandes entreprises helvétiques, les jeunes comptent en effet plancher sur l’idée d’un congé menstruel pour les femmes. Bien que cette question ait déjà été abordée (voire légiférée) dans certains États européens et asiatiques, il est tout de même assez stupéfiant d’observer les priorités de ces jeunes militants. Qui plus est dans une Suisse qui fait (et va faire) face à des maux beaucoup plus inquiétants. Mais tout n’est qu’une question de point de vue !

 

Source Breizh-info

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.