Syrie : en 70 ans les chrétiens sont passés de 25 à 2 % de la population

Lu sur l’observatoire de la christianophobie :

Comme en Irak (voir ici), la population chrétienne en Syrie s’effondre…

En Hongrie lors d’un événement organisé à l’Université catholique Péter Pázmány (PPKE) à Budapest, le nonce apostolique à Damas s’est fortement ému, le 21 janvier 2019, de l’exode des chrétiens de Syrie, a rapporté hier l’agence de presse Fides. Le cardinal Mario Zenari a notamment rappelé qu’à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, les chrétiens représentaient encore le quart de la population en Syrie. Ils n’étaient, selon lui, déjà plus que 5 à 6 % avant la guerre civile qui a déchiré le pays depuis le printemps 2011. Leur proportion serait actuellement tombée à environ 2 %, précise le site de l’ambassade de Hongrie près le Saint-Siège […]

Selon le portail hongrois d’information catholique, le cardinal Zenari a également présenté au public une série de photos décrivant la souffrance du peuple syrien : maisons détruites, enfants et adultes blessés, réfugiés sur les routes du désert. Le diplomate du Saint-Siège a insisté aussi sur la fracture du tissu social. Une situation qui, traduite en chiffres, révèle un très lourd bilan : 500 000 morts, 1,5 million de blessés, 35 % des habitations endommagées et 54 % des hôpitaux dans le même état. Une école sur trois détruite ou inutilisable. 70 % des Syriens vivent aujourd’hui dans une pauvreté extrême […]

Le colloque auquel participait le cardinal Zenari était organisé en collaboration avec le Secrétariat pour l’Aide aux chrétiens persécutés et le programme Hungary Helpsdu gouvernement hongrois. Étaient présents plusieurs membres de la Conférence épiscopale hongroise et Mgr Michael August Blume, nonce apostolique en Hongrie, ainsi que Tristan Azbej, secrétaire d’État pour l’Aide aux chrétiens persécutés, et Balázs Orbán, secrétaire d’État à la Présidence du Conseil hongrois […]

Source : Terra Santa, 29 janvier 2019.

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.