Syrie : le monastère Sainte-Thècle à Maaloula a rouvert ses portes

Le monastère orthodoxe Sainte-Thècle à Maaloula, en Syrie, a rouvert ses portes après la libération de la localité située dans la province de Damas. Les moniales, qui avaient été contraintes de quitter le monastère en raison de la guerre ont pu y revenir. « Tout le monde était préoccupé par les moniales ; tout le monde les aime. Les paroissiens sont réchauffés par leur chaleur spirituelle. Je suis revenu ici depuis Damas, dès que j’ai entendu que la région était libérée des terroristes » a déclaré l’aumônier du monastère, le père Élie Ades. Il a ajouté que les travaux de reconstruction du monastère sont proches de leur achèvement. « Maaloula a repris vie ; l’église aussi, regardez le nombre de touristes que nous avons ! 90 % de la reconstruction a été effectuée. La Syrie devient peu à peu un pays pacifique. Comment ne pas s’en réjouir ! » s’est exclamé père Élie, qui a précisé que les réparations seraient achevées dans deux semaines. « Il reste à terminer les réparations sur le deuxième et quatrième étage, et à installer l’électricité afin que les touristes et les pèlerins soient en mesure de séjourner ici. Tout sera fini dans deux semaines », a-t-il dit. Maaloula a été libérée en 2014, suite à quoi la reconstruction de la ville et du monastère a commencé. Le monastère Saint-Thècle fait parti du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les terroristes envahirent la petite ville de Maaloula le 5 septembre 2013, se déchaînèrent contre les chrétiens et détruisirent les lieux saints de la ville, de laquelle 3000 habitants se sont enfuis, les seuls musulmans étant restés ainsi que les 40 moniales, dont douze avaient été kidnappées par les terroristes au début décembre de la même année. Elles ont été libérées en mars 2014.

Source : orthodoxie.com

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.