Syrie, une nouvelle manipulation médiatique ?

Les casques blancs sont apparus sur la scène méidatique il y a peu. Présentés comme des héros, il semble que les dessous de leurs interventions soit à double tranchant.

Une chose est sure cependant, ils semblent très attachés à sauver la même fillette qui décidément se prend toujours et encore dans les filets des islamistes.

 

On l’a vue le 28 août dernier surgir avec un petit garçon des décombres d’un bombardement au bras d’un « casque blanc ». Puis, toute seule, au bras d’un autre sauveteur sur un autre tas de gravats. Et d’un troisième, encore ailleurs…

Cette manipulation, qui avait pour but de promouvoir l’image des « casques blancs » — ces sauveteurs de jour qui deviennent rebelles islamistes la nuit —, constitue un cas d’école de manipulation. Dommage qu’elle n’intéresse que les médias russes.

Comments are closed.