Conférences/Formations #NLH #NLQ

Colloque du Cent cinquantenaire de la naissance de Paul Claudel les 19, 20 et 21 septembre 2018 à Paris

Sous le haut patronage de l’Académie française

Avec le soutien de la Société Paul Claudel

« Paul Claudel résolument contemporain »

Sorbonne Université, Faculté des lettres, UMR CELLF 16-21

En collaboration avec la BNF, l’INA, l’Université de Chicago à Paris, la Comédie-française, le labex OBVIL

19, 20, 21 septembre 2018

Comité scientifique : Didier Alexandre, Joël Huthwohl, Catherine Mayaux, Florence Naugrette, Thomas Pavel

Contact : société-paulclaudel@orange.fr

06 16 98 07 24

Programme

 

19 septembre 2018, BNF site François Mitterrand, Petit Auditorium

Claudel et le temps contemporain

9H00 : Accueil, présentation par Didier Alexandre

9H15 : Allocution liminaire de Madame Laurence Engel Présidente de la BNF

9H30 : Jean-Luc Marion, de l’Académie française, Professeur émérite de Sorbonne Université, Professeur à l’Université de Chicago, « Habiter poétiquement le monde – Claudel »

10H00 : Thomas Pavel, Professeur, Université de Chicago, « Ce lien entre lui et moi » (Le Soulier de satin, I, V)

10H30 : Discussion

11H00 : Pause

11H15 : Dominique Millet-Gérard, Professeur, Sorbonne Université : « Inactualité de Paul Claudel »

11H45 : Pascal Dethurens, Professeur, Université de Strasbourg, « Claudel contemporain ? Le poète, les lumières du siècle et la part de l’ombre. »
Paul Claudel, son et image

14H00 : Géraldine Poels, INA, Responsable de la valorisation scientifique : « Paul Claudel dans les collections de l’INA »
Voisinages poétiques

14H45 : Michel Jarrety, Professeur, Sorbonne Université, « Claudel et Valéry : une amitié bien incertaine »

15H15 : Huang Bei, Professeur, Université Fudan, Shanghai : « Claudel et Segalen : deux poètes français face au taoïsme »

15H45 : Didier Alexandre, Professeur, Sorbonne Université, « Jacques Réda et Paul Claudel, des poètes contemporains ? »

16H15 : Discussion et pause

17H00 : Michel Murat, Professeur, Sorbonne Université « Claudel et le lyrisme » : table ronde avec Olivier Barbarant, Michel Deguy Jean-Marie Gleize, Guy Goffette, Laurent Fourcaut, Jean-Pierre Lemaire,

— –

20 septembre 2018, Université de Chicago à Paris 5, Rue Thomas Mann, Paris 75013

Diplomatie, poésie, vision du monde

9H15 : Accueil par le Directeur de l’Université de Chicago

9H30 : Pierre Brunel, Professeur émérite de Sorbonne Université, membre de l’Institut, Académie des sciences morales et politiques : « Claudel et la mondialisation »

10H00 : Yvan Daniel, Professeur, Université de La Rochelle, « Paul Claudel et la Chine contemporaine »

10H30 : Discussion et pause

11H00 : Eric Touya, Professeur, Clemson University, « Claudel dans/pour l’avenir : diplomatie, économie, écocritique ».

11H30 : Michel Wasserman, Professeur, Universite Ritsumeikan, Kyoto : « Le Japon : une ambassade mythique et fondatrice ».

12H00 : Claude-Pierre Pérez, professeur, Université de Provence, “Diplomatie, poésie, mondialisation, 1895-1907”

12H30 : discussion et pause

Claudel, faces à faces

14H00 : Christophe Martin, Professeur, Université Paris Sorbonne, « Claudel et le XVIII ème siècle, quelques remarques »

14H30 : François Bompaire, Professeur CPGE, Lycée Robespierre d’Arras : « Condamnation et détournements de l’ironie contemporaine chez Paul Claudel exégète »

15 H 00 : Discussion et pause

15H45 : Catherine Mayaux, Professeur, Université de Cergy-Pontoise, « Paul Claudel lecteur de la presse »

16H15 : Anne Verdure-Mary, archiviste-paléographe conservatrice au Département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France, – docteur en littérature française « La réception de l’œuvre de Claudel par Gabriel Marcel : deux catholicismes face à face »

16H45 : Ayako Nishino, Maître de conférences, Université de Keio, Tokyo, « Claudel devant ses contemporains japonais »

17H30 : Discussion

19H00 : Buffet au Club des enseignants de Sorbonne Université.

20H00 : Les Livreurs de Sorbonne Université : lecture de morceaux choisis de Paul Claudel (Salle des actes en Sorbonne)


21 septembre 2018, Sorbonne Université, Salle Louis Liard, 17 rue de la Sorbonne 75005 Paris

Claudel et la technique

9 H 15 : Accueil par le Doyen

9H30 : Glenn Roe, Professeur, Sorbonne Université, « Claudel à partir du numérique ? »

10H00 : Lionel Cuillé, Professeur, Webster University, Saint-Louis, « Claudel et la technique »

10H30 : Discussion et pause

Jouer Claudel aujourd’hui,

11H00 : Table ronde animée par Florence Naugrette, Professeur, Sorbonne Université avec Eric Ruf Administrateur général de la Comédie-française, Yves Beaunesne, metteur en scène, directeur du CDN Comédie Poitou-Charentes, Daniel Mesguish, metteur en scène, Christian Schiaretti, metteur en scène, directeur du TNP.

12H30 : Pause et déjeuner

Claudel et l’écriture dramatique contemporaine

14H00 : Pascal Lécroart, Professeur, Université de Bourgogne Franche-Comté, « Des écritures dramatiques contemporaines dans l’héritage du verset claudélien ? »

14H30 : Sever Martinot-Lagarde, Professeur CPGE, Lycée Pierre de Fermat de Toulouse, « Claudel et Brecht : deux parcours dramaturgiques en miroir »

15H00 : Raphaèle Fleury, librettiste, dramaturge, titulaire de la Chaire ICiMa (innovation Cirque et Marionnette), responsable du Pôle Recherche et
Documentation de l’Institut International de la Marionnette, Ecole nationale supérieure des arts de la marionnette, entretien avec Pascal Lécroart : « La création du Soulier de satin à l’opéra Bastille. »

15H30 : Discussion et pause

Claudel et la scène contemporaine

16H00 : Delphine Vernozy, Sorbonne Université : « Claudel et la danse ».

16H30 : Adélaïde Jacquemard Truc, Université Paris Est Marne-la-Vallée : « Paul Claudel et Antoine Vitez »

17H00 : Moriaki Watanabe, Professeur émérite de l’Université de Tokyo, membre correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques, professeur associé de l’université des Arts et du design de Tokyo, metteur en scène, traducteur, entretien avec Didier Alexandre : « La mise en scène du Soulier de satin au Japon »

17H45 : Conclusions et cocktail

(sous réserve de modifications)

http://www.paul-claudel.net/

(source)

Conférences/Formations #NLH #NLQ

A la recherche de Bossuet, journée d’étude le 12 mai 2018 à Meaux (77)

Journée d’étude le samedi 12 mai 2018 au Musée Bossuet
Exposition du 5 au 28 mai 2018 au Musée Bossuet

Samedi 12 mai 2018
Musée Bossuet, à Meaux.


Journée d’étude organisée par l’Association des Amis de Bossuet sous le haut patronage de l’Académie française, avec le soutien de l’IRCL (UMR 51 86) et du CLESTHIA (EA 7345).


« Voix devant la Parole : la chaire des évêques au temps de Bossuet »
« C’est un défi , Bossuet. C’est une rébellion … C’est magnifique Bossuet ».

L’auteur de ces lignes, Philippe Muray, ajoutait avec beaucoup d’humour qu’il « n’y aura jamais de Bossuetland ». On ne peut que s’en féliciter, en effet, et se mettre à l’écoute d’un orateur trop méconnu, qui réserve tant de surprises, à l’occasion de cette journée d’étude qui s’interrogera aussi sur d’autres prédicateurs du XVIIe siècle.


Entrée libre sur réservation :
bossuet2018@gmail.com / 01 60 23 24 46

Programme


Matinée

  • À partir de 9 h 15 : Accueil des participants
  • 10h00 : Mot de bienvenue / Introduction de Christian Belin, président des Amis de Bossuet Président de séance : Monsieur Gérard Ferreyrolles, Sorbonne Universités
  • 10h15 : Les évêques de l’Est de la France et la prédication entre 1660 et 1720, par Stefano Simiz (PR, Université de Lorraine)
  • 10h45 : Discussion
  • 11h00 : Vanité du monde : comment concilier entre réformation et mépris ? La réponse d’un évêque, François de Sales par Hélène Michon (MCF HDR, Université de Tours)
  • 11h30 : Discussion
  • 11h45 : La voix des évêques dans les textes fictifs du XVIIe siècle, par Agnès Lachaume (Professeur de Lettres en CPGE)
  • 12h15 : Discussion
  • 12h30 : Déjeuner libre

Après-midi
Président de séance :
Monsieur Christian Belin,
Université Paul Valéry – Montpellier 3

  • 14h00 : De la chaire à la mitre : Jean-Baptiste Massillon, par Olivier Andurrand (Professeur d’Histoire en CPGE)
  • 14h30 : Discussion
  • 14h45 : De la lettre pastorale à l’instruction pastorale : le cas de l’Instruction pastorale de Fénelon sur les Maximes des saints (1697), par Norihiro Morimoto (Université de Rennes)
  • 15h15 : Discussion
  • 15h30 : Pause
  • 15h45 : L’ethos de Bossuet prédicateur, prêtre et/ou évêque ? par Anne Régent-Susini (MCF, Université Sorbonne nouvelle)
  • 16h15 : Discussion
  • 16h30 : « Dis-moi une parole … » : prêcher au XXIe siècle, par Patrick Laudet, Inspecteur général (Lettres), Ministère de l’Education nationale.
  • 17h : Discussion générale et conclusion

Du samedi 5 au lundi 28 mai 2018
BOSSUET, prédicateur et acteur de son temps Musée Bossuet, Meaux.
Évocation de Bossuet et d’autres grands prédicateurs contemporains à travers des documents d’époque, des objets anecdotiques et quelques pièces inattendues.
La riche iconographie de Bossuet et ses portraits peints conservés au musée, ses lettres manuscrites et ses œuvres imprimées conservées dans les collections meldoises à la médiathèque de Meaux, constitueront le cœur de cette exposition qui sera présentée dans l’ancienne chambre des évêques et leur cabinet de travail au palais épiscopal.
Le musée Bossuet présentera bien d’autres souvenirs du plus célèbre évêque de l’histoire de notre ville : des objets anecdotiques du XIXe siècle célébrant la mémoire de ce prélat ou même une mèche de ses cheveux prélevée sous le contrôle de Mgr Allou à l’occasion de l’ouverture de la tombe de Bossuet dans
la cathédrale en 1854.

 

A la une #En France #NLH #NLQ

Palmarès 2017 de L’Académie Française – Plusieurs catholiques (religieux et laïcs) et ouvrages sur le christianisme distingués

Le 22 juin dernier, l’Académie française communiquait son palmarès pour l’année 2017. Il contient 63 distinctions.

Parmi les auteurs récompensés :
* Dom Jean-Éric Stroobant de Saint-Éloy (prix d’Académie), pour son édition et sa traduction des commentaires de saint Thomas d’Aquin aux épîtres de saint Paul aux communautés.
* R.P. Jean-Robert Armogathe (prix du cardinal Grente), pour l’ensemble de son œuvre.
* Michel Corbin (prix Biguet), pour La Doctrine augustinienne de la Trinité.
* Dominique Julia (prix Guizot), pour Le Voyage aux saints. Les pèlerinages dans l’Occident moderne (XVe-XVIIIe siècle).
* Patrick Barbier (prix Thiers), pour Voyage dans la Rome baroque. Le Vatican, les princes et les fêtes musicales.
* Florent Libral (prix Monseigneur Marcel), pour Le Soleil caché. Rhétorique sacrée et optique au XVIIe siècle en France.
* Marie-Françoise Baslez (prix François Millepierres), pour Les Premiers Bâtisseurs de l’Église. Correspondances épiscopales (IIe-IIIe siècles).

La liste complète des lauréats est consultable sur le site officiel de l’Académie 

 

La rédaction remercie le lecteur anonyme à qui nous devons cette information