En France #NLQ

L’église de Bourgoin-Jallieu (38) vandalisée

Lu sur l’observatoire de la christianophobie :

Peu de détails sur ces actes de vandalisme commis sans doute dans la journée de mardi 3 juillet dernier.

Mardi soir, quelle ne fut pas la stupeur d‘un prêtre en pénétrant dans l’église Saint-Jean-Baptiste, en plein centre-ville de Bourgoin-Jallieu. Il découvrait consterné qu’une statue de la nef avait été vandalisée, mais également des inscriptions à caractère satanique souillant un livre de prière. Les faits ont été portés à la connaissance du commissariat ce mercredi. Une enquête a été ouverte.

L’église avait déjà été taguée en janvier 2014 (voir ici et ) et victime d’un vol de statue en juillet 2015 (voir ici).

Source : Le Dauphiné, 4  juillet

A la une #En France #NLH #NLQ

Christianophobie en France : +12,5 % d’actes sur les premiers mois 2018

23 nouveaux actes graves de christianophobie perpétrés au cours du mois de mai dernier en France, viennent alourdir le triste bilan des quatre premiers mois de l’année. Le nombre d’actes de christianophobie pour les cinq premiers mois de 2018, se monte désormais à 128 : il est en hausse de 12,5 % par rapport aux cinq premiers mois de 2017 où nous n’en avions comptabilisés “que” 112. Et le mois de juin qui va bientôt s’achever n’est pas fameux. Ces actes commis en mai ont touché 17 départements. Le nombre de départements touchés par de tels actes s’élève aujourd’hui à 53, plus d’un département sur deux.

Lire le rapport de l’observatoire de la christianophobie : Christianophobie en France

 

Amérique latine #Canada #Dans le Monde #NLQ

Actualité de la christianophobie aux Amériques

 

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

Asie #NLQ

Inde – Une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures

Un récent rapport indique que les attaques violentes contre la minorité chrétienne en Inde augmentent à un rythme alarmant, les membres en faveur des groupes proches du parti nationaliste hindou s’efforçant de créer une « nation hindoue ». Il y aurait ainsi une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures, selon un rapport d’All India Christian Council.

« Les attaques sont devenues violentes et plus fréquentes. Les incidents étaient auparavant limités à quelques États mais la violence s’étend désormais sur vingt-trois États », note le rapport, soulignant que l’augmentation la plus forte a été enregistrée dans l’État de l’Uttar Pradesh et L’État de Telangana. Dans la liste des agressions, le rapport fait état de coups physiques, de vandalisme et d’incendies dans des églises, de bibles brulées, de menaces de mort, de conversions forcées ou encore de perturbation des services religieux et des réunions de prière.

« Le nouveau gouvernement hindou, au pouvoir depuis mai 2014 et dirigé par Narendra Modi, a entraîné une radicalisation de la société et une montée en puissance de l’hindouisme radical. Le mutisme des autorités face au climat d’intolérance et aux exactions contre les minorités encourage les hindouistes radicaux à s’en prendre violemment aux chrétiens, dans le contexte de débats sur l’adoption d’une loi anti-conversion au niveau national et de campagne « Ghar Vapsi » (ramener les chrétiens et les musulmans à l’hindouisme). La persécution violente envers les chrétiens continue de croître.  […]  Le nationalisme religieux reste le premier mécanisme de la persécution. De nombreuses organisations hindoues violentes s’en prennent aux chrétiens, qui sont aussi visés par les radicaux bouddhistes au Ladakh, par certains groupes extrémistes musulmans dans l’État de Jumma-et-Cachemire et par des Sikhs radicaux dans le Pendjab », explique l’association Portes Ouvertes sur son site.

En France #NLH #NLQ

22 actes anti-chrétiens répertoriés en France en janvier 2017

20 lieux ayant subi des actes christianophobes ont été signalés et documentés sur L’Observatoire de la Christianophobie au cours du mois de janvier, soit, au total, 22 actes différents.

Voici quelques extraits de la synthèse que vous pouvez demander ici

Synthèse typologique

Églises, chapelles et lieux de culte vandalisés (intérieur) : 2 ; vols dans des églises chapelles et lieux de culte : 6 ; incendies criminels d’églises, de chapelles et de lieux de culte : 4 ; églises, chapelles et lieux de culte profanés : 2 ; églises, chapelles et lieux de culte tagués : 1 ; lieux de dévotion et symboles chrétiens vandalisés (hors lieux de culte) : 3 ; cimetières vandalisés : 2 ; écoles chrétiennes vandalisées : 1 ; agressions physiques ou verbales contre des prêtres, des religieux ou des fidèles : 1.

Synthèse géographique (actes différents par département)

Aisne (02) : 1 ; Calvados (14) : 1 ; Doubs (25) : 1 ; Finistère (29) : 1 ; Hérault (34) : 2 ; Loire (42) : 1 ; Haute-Loire (43) : 1 ; Loire-Atlantique (44) : 3 ; Meurthe-et-Moselle (54) : 1 ; Nord (59) : 1 ; Oise (60) : 1 ; Sarthe (72) : 1 ; Seine-Maritime (76) : 1 ; Deux-Sèvres (79) : 1 ; Var (83) : 1 ; Vaucluse (84) : 1. Total : 16 départements différents ont été touchés par des actes de christianophobie en janvier 2017.

Asie #NLH

Philippines – Huit pêcheurs chrétiens exécutés en pleine mer par des pirates

Portes Ouvertes a signalé hier une nouvelle abomination commise contre des chrétiens. Ce n’est pas la première fois que des chrétiens sont “sélectionnés” parce que chrétiens et exterminés dans un contexte maritime. 

“Selon la police, il était environ 20 heures ce 9 janvier au large de Zamboanga lorsque les 12 hommes lourdement armés répartis sur quatre bateaux à moteur ont arraisonné [un] bateau de pêche pour racketter son propriétaire. Après une vive discussion, les pirates ont ordonné aux hommes d’équipage musulmans de se séparer des chrétiens et de les ligoter. Après quoi, les musulmans ont reçu l’ordre de sauter par-dessus bord pour gagner à la nage l’île la plus proche, tandis que les chrétiens étaient froidement abattus.”

Si les Philippines est un pays à forte majorité catholique, il demeure cependant dans le Sud de vives tensions. Les huit pêcheurs qui viennent d’être assassinés appartiennent au peuple Sama (qui signifie crachat), une ethnie pauvre et méprisée, établie dans la partie musulmane de l’île de Mindanao.

Sources : Portes Ouvertes et Observatoire de la Christianophobie.