Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Université d’été : “Imagine une église” du 8 au 13 juillet 2019 à Vézelay (89)

L’Université d’été « Imagine une église » se propose d’explorer l’interface entre culte et culture dans les églises dont nous héritons dans un dialogue fécond.

Du 8 au 13 juillet 2019
à Vézelay

Les églises, créées pour la liturgie, mobilisent de multiples ressources architecturales, iconographiques, musicales qui leur donnent cette capacité à dire le mystère de Dieu, de l’homme et du cosmos dans la pierre, le bois, le marbre, la lumière et les sons qu’elles assument dans une polyphonie méconnue et largement sous-exploitée. L’Université d’été « Imagine une église » se propose d’explorer l’interface entre culte et culture dans les églises dont nous héritons dans un dialogue fécond.

Pour qui ?

L’Université d’été « Imagine une église » s’adresse à toutes les personnes investies dans la vie cultuelle et culturelle de nos églises : membres des commissions diocésaines d’art sacré, musiciens, liturgistes, artistes, architectes, étudiants, membres d’association de sauvegarde du patrimoine, et plus largement toute personne investie dans les multiples projets destinés à faire vivre nos églises.

Par qui ?

L’Université d’été « Imagine une église » est une initiative commune du Theologicum – Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses de l’ICP qui, à travers ses Instituts Supérieurs de Liturgie (ISL) et de Théologie des Arts (ISTA) forme depuis de nombreuses années les théologiens de la liturgie et des arts, et du Département Art sacré du Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle de la Conférence des Evêques de France.

Apprendre en faisant

L’Université d’été associe des conférences par des universitaires sur l’expérience esthétique dans ses dimensions iconographique, musicale, architecturale et poétique, des interventions d’artistes et d’experts engagés dans l’inhabitation culturelle des églises. Elle comprend aussi des ateliers ordonnés à l’élaboration d’une veillée musicale et artistique, le samedi soir, par les participants, dans le cadre prestigieux de la Basilique de Vézelay. Cette manifestation spirituelle se veut une Louange cosmique pour l’OEuvre de la Création, intégrant musique, textes de l’Ecriture, oeuvres poétiques et artistiques dans un espace sacré qui invite aux déplacements.

Un haut lieu spirituel et culturel

La première édition de l’Université d’été se tient dans le cadre prestigieux de Vézelay, un haut lieu de foi et de culture, profondément marqué, jusque dans son paysage par l’assomption, depuis le Moyen Age, de la création par la plus haute spiritualité. Les participants seront accueillis dans les hôtelleries des Fraternités Monastiques de Jérusalem et pourront, s’ils le désirent, participer aux offices monastiques à la Basilique.

Découvrir le programme complet

Informations pratiques

Université d’été « Imagine une église » à Vézelay (89450)
Du lundi 8 au samedi 13 juillet 2019

Inscription : Mme Geneviève Turlotte avant le 1er mars 2019 [Bulletin d’inscription à renvoyer].

Forfaits :

  • Forfait pension complète en hôtellerie monastique*, du 8 juillet pour le diner au 13 juillet avant le déjeuner, frais pédagogiques inclus : 495 euros.
  • Forfait avec déjeuners et dîners du 8 au 12 juillet et frais pédagogiques, hébergement non compris : 395 Euros.
  • Forfait spécial étudiants en cursus ICP : pension complète en hôtellerie monastique*, du 8 juillet pour le diner au 13 juillet avant le déjeuner : 295 Euros.

—-

* Hôtellerie monastique : chambres simples à une ou deux places selon participation.

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

900e anniversaire de la cathédrale de Cahors (46) – du 5 mars au 8 décembre 2019

Du 5 mars au 8 décembre 2019.

Une ville entière vivra durant quelques mois au rythme des événements festifs, spectaculaires et jubilaires.

A l’occasion des 900 ans de la Cathédrale de Cahors, des projets insensés vont être menés :
- Rechercher et remonter le Maître autel de la Cathédrale qui a sombré dans le Lot durant les guerres de religions.
- Ressortir et sécuriser une relique christique, la Sainte Coiffe, dont peu de gens soupçonnent l’existence.
- Révéler et découvrir la richesse patrimoniale de l’édifice.
- Partager et célébrer…

Extrait de “La Vie des Diocèses – KTO”

- Programme des festivités :

5 mars 2019 Inauguration des festivités
6 mars 2019 Mercredi des Cendres : à partir de ce jour tous les offices se dérouleront dans la cathédrale jusqu’au 8 décembre 2019
14 avril 2019 Dimanche des Rameaux. Installation et vénération solennelle de la Sainte Coiffe dans la cathédrale de Cahors
- 10h procession des Rameaux présidée par Mgr Camiade, évêque de Cahors (départ du cloître de la cathédrale)
- 10h30 messe des Rameaux dans la cathédrale
- A l’issue, vénération solennelle de la Sainte Coiffe
- 18h vêpres devant la Sainte Coiffe
27 avril 2019 Samedi de l’octave de Pâques. Procession de la Sainte Coiffe dans la ville de Cahors, départ de l’église St Barthélémy à 15h.
4 mai 2019 Pèlerinage Doyenné de Saint Céré-Dordogne
18 mai 2019 Pèlerinage Doyenné de Gramat-Causse Central
8 juin 2019 Colloque sur la Sainte Coiffe / Confirmations d’adultes
9 juin 2019 Dimanche de Pentecôte : mise en place de la Sainte Coiffe dans la chapelle d’Axe
10 juin 2019 Lundi de Pentecôte, fête de Marie, mère de l’Eglise, pèlerinage à Rocamadour dans le cadre du 900e anniversaire
27 juillet 2019 Anniversaire de la dédicace de l’autel de la cathédrale par le pape Calixte II en 1119
15 août 2019 Assomption de Marie. Procession fluviale du Pont Valentré à la Cathédrale (par la place Champollion)
10 septembre 2019 Fête de la dédicace de la cathédrale. Consécration du nouvel autel
21 septembre 2019 Pèlerinage Doyenné de Figeac
28 septembre 2019 Rassemblement diocésain de la catéchèse des enfants
13 octobre 2019 Pèlerinage Hospitalité Diocésaine de Cahors
8 décembre 2019 Clôture du jubilé des 900 ans

La Sainte Coiffe de Cahors :

La Sainte Coiffe du Christ est vénérée comme une relique de la Passion, l’un des linges mortuaires de Jésus resté dans le tombeau vide après sa Résurrection. Elle se trouve à Cahors depuis 900 ans, elle a cependant été enlevée à la vénération des fidèles depuis quelques années.
En 2019, à l’occasion du 900e anniversaire de la cathédrale de Cahors, et sous l’autorité de Mgr Camiade, évêque de Cahors, elle sera de nouveau présentée dans la cathédrale à la vénération des fidèles, aux horaires d’ouverture, de 9h à 19h.

A ceux qui le souhaiteraient (à partir du 14 avril, dans la cathédrale), il sera proposé un parcours spirituel d’une heure environ, organisé en sept étapes, et dont le couronnement sera, bien évidemment, de se recueillir devant la sainte coiffe, objet de piété nous introduisant dans le réalisme du mystère de la Résurrection de Jésus.
Ce parcours se déroulera avec un petit livret d’accompagnement, complétant un balisage avec des panneaux dans la cathédrale et le cloître. Chaque étape consistera en une méditation, qui s’appuiera sur des éléments soigneusement choisis.

Articles #En France #NLQ

Une pétition contre le projet d’aménagement sur le parvis de la cathédrale de Chartres

Un important projet d’aménagement du parvis de la cathédrale de Chartres soulève l’indignation :

La fermeture du Musée des Beaux-Arts de Chartres a mis en évidence la curieuse politique patrimoniale de son maire (et candidat à la présidentielle !) Jean-Pierre Gorges. Cela nous a incité à nous pencher sur l’état des monuments historiques de la ville dirigée par celui qui se vante de consacrer 38 % de son budget à la culture. On ne sait exactement ce qu’il entend par culture, ni où va cet argent, mais manifestement pas là où il y a des besoins. L’état de deux des églises anciennes de sa ville est extrêmement préoccupant, pour ne pas dire désolant. Quant à ses projets « patrimoniaux » pharaoniques : la création d’un « centre d’interprétation de la cathédrale » sur le parvis de Notre-Dame, et la reconstruction de la porte Guillaume, dynamitée par les Allemands pendant la Seconde guerre mondiale, ils sont plus absurdes et nuisibles l’un que l’autre.
(source)

La municipalité va  entailler et défigurer encore une fois notre ville… et cette fois ci…au plus profond de son cœur. Au pied de cette magnifique cathédrale qui nous est chère à tous. Une esplanade moderne, froide et de béton, dont l’architecture n’est même pas à la hauteur d’un parking de centre commercial, livrée au vent, une fois les grands arbres coupés… débarrassé de son pittoresque potager médiéval… et coupant la vue exceptionnelle que l’on avait depuis le collège jean moulin, ou se dressera alors un mur de quatre mètres de haut !
Un projet impensable… “mégalomane et creux, cher et stupide” (La tribune de l’art) pour un centre d’interprétation… qui existe déjà.
(source)

Ci dessous, en liens, les détails du projet :
https://www.lechorepublicain.fr/chartres/

https://www.latribunedelart.com/chartres

https://www.lechorepublicain.fr/chartres/travaux-urbanisme

Lien vers la pétition

Doctrine / Formation

L’Eglise et l’architecture de la société dans l’Occident médiéval

UTLC : L’Eglise et l’architecture de la société dans l’Occident médiéval (500-1500) – Par Dominique Iogna-Prat
A VOIR ET ECOUTER ICI :

https://webtv.univ-rouen.fr/permalink/v125ace198663no1v0qp/#start=01

Articles #En France #NLH #NLQ

Un appel pour sauver l’église de l’abbaye de Sénanque – Concert le 21 décembre 2018 pour récolter des fonds

L’église de l’abbaye de Sénanque, dont la structure menace la nef, est actuellement fermée. Les autres bâtiments de l’abbaye restent ouverts au public, et les visites assurées.

En raison d’un péril imminent, l’église de l’abbaye de Sénanque a été fermée dans l’urgence.
Des désordres structurels importants menacent l’édifice : cette situation dramatique inquiète les spécialistes qui redoutent la perte de l’église.

Plusieurs éléments structurels de l’église présentent une vulnérabilité alarmante :

  • Les contraintes sur les fondations sont excessives au regard de la résistance du sol d’assise
  • Les murs pignons sont désolidarisés des murs gouttereaux
  • Des devers prononcés sont constatés sur les murs gouttereaux
  • La voûte de la nef est en limite de stabilité

Pourquoi en sommes-nous là ?

Le mur du bas-côté Est présente un problème de stabilité grave qui met tout l’édifice en situation de risques d’effondrement.
Historiquement, ce mur était contrebuté par le terrain naturel.
Au XIXème siècle, l’édification d’une chapelle a servi de contrefort.
Lors de la destruction de ce bâtiment en 1974, le mur Est s’est retrouvé libre, dépourvu de butée. Cela entraîne une bascule de l’édifice.

Existe-t’il des solutions pour sauver l’église ?

L’édification de contreforts permettrait de contrebuter le bas-côté Est.
Associées à un remaillage et à un coulinage des fissures, à une reconnexion des murs pignons aux murs gouttereaux, ces techniques permettraient de sauver l’église.
Cette solution a également l’intérêt de préserver l’harmonie de l’ensemble architectural

Quel est le coût pour sauver l’église ?

Le budget prévisionnel est estimé à 1 200 000 €.

La DRAC et le Conseil Départemental apportent leur contribution à ce programme, mais il faut impérativement réunir encore la somme de 800 000 € pour financer l’intégralité des travaux de sauvegarde de l’église.

Et maintenant ?

Décision a été prise d’étayer sans attendre le bas-côté Est de l’église afin de prévenir tout risque sismique qui s’avérerait destructeur même à faible intensité.
Cette solution ne répond que partiellement aux risques qui frappent l’église et ne peut être que transitoire.

Les services de l’Etat sont mobilisés et mettent tout en oeuvre afin de lancer au plus tôt la campagne de sauvegarde de l’église.

Comment aider ?

Le financement de cette campagne de sauvegarde est à la charge de l’abbaye, qui lance un appel à tous ceux qui refusent de perdre l’église de Sénanque.

L’Abbaye de Sénanque s’appuie sur la Fondation des Monastères, fondation reconnue d’utilité publique, dont l’un des buts est précisément d’aider les communautés à conserver le patrimoine culturel des monastères.

Les dons donnent droit à des réductions fiscales, et peuvent être effectués sur le site de la Fondation des Monastères : https://don.fondationdesmonasteres.org/soutenir

Les moines de l’abbaye remercient par avance tous les contributeurs pour leur soutien et leur générosité.

Source : page Facebook de l’abbaye de Sénanque

Un concert de soutien est organisé le 21 décembre 2018 pour aider l’abbaye :

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Colloque Pèlerinages et sanctuaires en France du Nord du Moyen Âge à nos jours – du 22 au 24 novembre 2018 à Amiens (80)

La DRAC hauts-de-France et le laboratoire TRAME de l’université de Picardie Jules Verne, en partenariat avec la Société des antiquaires de Picardie, organisent un colloque scientifique sur les Pèlerinages et sanctuaires en France du Nord du Moyen Âge à nos jours, du 22 au 24 novembre 2018 à Amiens, dans les locaux de la DRAC.

 

Programme complet & informations pratiques

 

Articles #Culture #NLH #NLQ

Au détour de nos églises – La basilique sainte Jeanne d’Arc à Paris

La basilique mitoyenne de l’église paroissiale Saint-Denys de La Chapelle est dédiée à sainte Jeanne d’Arc. Elle résulte du vœu de septembre 1914 d’élever à la sainte une église si la capitale était épargnée.

Dans la plupart de nos églises, il est possible de se recueillir devant des stèles commémoratives ou des monuments aux morts en souvenir des grandes guerres du XXe siècle. Cependant, il existe à Paris un sanctuaire exclusivement dédié au souvenir de la Première Guerre mondiale : la basilique Sainte-Jeanne d’Arc. Découvrez l’histoire de ce sanctuaire avec le père Jean-Jacques Launay, délégué de l’archevêque pour la Commission Diocésaine d’Art Sacré.

 

Voir aussi

- Voir toutes les vidéos de la série “Au détour de nos églises”.

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Grande dédicace du livre “Vézelay, un chemin de lumière” le 10 novembre 2018 à Vézelay (89)

Un nouveau livre sur la basilique de Vézelay sera disponible en librairie à partir du 31 octobre 2018.
Il sera dédicacé par les auteurs le 10 novembre 2018 de 15h à 17h
A la Basilique de Vézelay

Présentation du livre

C’est un des lieux les plus inspirés de France et de toute la chrétienté. Vézelay est une merveille surgie du paysage, attirant le pas du pèlerin, l’œil du visiteur et l’âme du chercheur de sens. C’est un lieu de confluences et de rayonnement, aux pierres vivantes et à la lumière apprivoisée.

Et quelle formidable histoire derrière l’immobile minéralité de l’édifice ! Plus de mille ans au cœur des élans et des turbulences de chaque génération. Le petit sanctuaire gallo-romain renaît au IXe siècle comme communauté de prière chrétienne, puis monastère. L’arrivée des reliques de Marie Madeleine au XIe siècle attire les pèlerins de toute l’Europe en route vers Compostelle, conférant un rayonnement qui se transformera en puissance redoutable. Bernard de Clairvaux y prêche la croisade à Pâques 1146 en présence du roi de France. C’est l’âge d’or de Vézelay, avant les conflits entre abbayes qui mèneront à son déclin, puis aux saccages des Guerres de religion et de la Révolution.

Le XIXe siècle, avec Prosper Mérimée puis Eugène Viollet-le-Duc, sera celui de la redécouverte, du sauvetage et des audacieuses transformations, que viendra saluer le classement par l’Unesco en 1979.
À Vézelay, le souffle de l’esprit roman porté à la perfection se joint à l’élan gothique du chœur.

Les sublimes portails et leurs statues, ainsi que les deux cents fascinants chapiteaux, composent un véritable cheminement esthétique et spirituel. Les visiteurs ne s’y sont pas trompés, en témoigne notamment le regard de tant d’artistes et d’écrivains sur cette “colline inspirée” à nulle autre pareille.

source : quatrième de couverture du livre

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Visites insolites nocturnes à Fourvière (Lyon – 69 ) du 2 au 30 novembre 2018

Depuis les toits de la basilique, à la nuit tombée, découvrez un panorama unique sur l’ensemble du site historique de Lyon, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité. La visite insolite commence par l’exploration des lieux cachés de la basilique : la Grande Tribune, le cabinet des architectes, la galerie des Anges, les combles. Accédez au grand carillon composé de 23 cloches, puis montez sur la terrasse St Michel et au sommet de la tour de l’Observatoire, profitez de la féérie nocturne de la ville de Lyon illuminée.

Du 2 au 30 novembre – Les jeudis et vendredis à 17h30.
Durée de visite : 1h15.

 

NLQ #Sorties/Animations

L’Art baroque à l’honneur à Lyon (69) du 29 septembre au 18 octobre 2018

Venez découvrir les deux joyaux de l’Art Baroque à Lyon dans une visite coordonnée.

Vous y comparerez dans la même journée, ou en deux journées différentes, l’approche de cet Art par les Jésuites et par les Pères Chartreux mettant en valeur la magnificence des décors pour la contemplation et le recueillement après la période difficile de l’influence du Protestantisme.

Réservation

  • Pour la chapelle de l’Hôtel-Dieu : 06 46 21 00 30 / 04 75 40 75 70 ou asso.chapelle.ghd@gmail.com.
  • Pour l’église Saint-Bruno : 04 72 75 01 16 (répondeur en cas d’absence).

Les dates

  • La chapelle de l’Hôtel-Dieu : 29 septembre et 18 octobre à 11h00.
  • L’église Saint-Bruno : 6 octobre et 18 octobre à 15h00.

Informations pratiques

Chapelle de l’Hôtel-Dieu et église Saint-Bruno des Chartreux.
11h00 – 17h00
Image : Joseph-Hugues Fabisch, Pietà (Chapelle de l’Hôtel-Dieu de Lyon)