Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #61 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Si vous deviez composer un bouquet de quelques vertus afin d’illuminer votre maison, lesquelles choisiriez-vous ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Si vous deviez composer un bouquet de quelques vertus afin d’illuminer votre maison, lesquelles choisiriez-vous ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #55 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Quelle est la priorité à honorer dans l’éducation des enfants aujourd’hui ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Quelle est la priorité à honorer dans l’éducation des enfants aujourd’hui ?


Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Eglise d’Avignon : à quoi sert notre argent ? Le 5 avril à Avignon (84)

Vous êtes donateur régulier ou ponctuel au Denier de l’Eglise, peut-être avez-vous des questions quant à son utilisation ? Venez les poser, vendredi 5 avril à 20h, à l’économe diocésain et son équipe à la Salle du Sacré Coeur, 2 Rue du Sacré Cœur, 84000 Avignon.

.

Même si l’Association Diocésaine publie ses comptes tous les ans, il n’est pas forcément facile de comprendre à quoi servent les sommes récoltées et en quoi elles sont bien utilisées.
L’occasion vous est donnée de venir entendre les réponses à vos interrogations au cours d’une soirée débat.
Pascal Andréani, l’économe diocésain, sera assisté par des membres de son équipe pour qu’il n’y ait pas de question sans réponse.

Soyez nombreux à venir alimenter ces échanges.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 13 mars 2019 : “Il est encore temps d’embrasser le Christ et sa Sagesse, avant que la nuit ne nous surprenne !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc XI, 29-32 :

Version audio seule.

Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

[VIDEO] Soutane et Gilets Jaunes – Le curé enragé

Que penser du mouvement des Gilets jaunes ? Que révèle-t-il ? Que peut proposer l’Eglise dans sa doctrine sociale ? Quelques éléments de réflexion.

Conférences/Formations #NLQ

La finance aux citoyens ! Débat organisé par Le Secours Catholique le 10 septembre à Amiens (80)

Il faut remettre la finance au service de l’intérêt général : tel est la conviction du Secours Catholique qui publie « La finance aux citoyens », un rapport sur la finance mondiale, alors que l’on souffle cette année les dix ans de la crise financière.

Il s’agit de « participer ensemble à la refondation d’une « maison commune » dans laquelle chacun puisse vivre de façon juste et durable et nous pensons que chaque citoyen a un rôle à jouer et qu’il doit être éclairé sur cet enjeu complexe et crucial qui impacte sa vie et celles de milliards de personnes sur cette planète : la finance. »
(Véronique Fayet, Présidente du Secours Catholique – Caritas France, extrait de l’avant-propos du rapport).

Pour en parler et débattre ensemble, la délégation Picarde du Secours Catholique vous invite :

Le lundi 10 septembre 2018
de 17h30 à 20h00
à la Maison Diocésaine, 384, rue St-Fuscien à AMIENS
(parking sur place)

Cette soirée se déroulera en présence de Grégoire NIAUDET, chargé de plaidoyer au Secours Catholique – Caritas France et auteur du rapport.

Le nombre de place étant limité, votre inscription est importante en cliquant sur ce lien

Plus d’informations

À travers ce document qui analyse le rôle et le fonctionnement du système financier mondial, décrypte ses impacts sur la pauvreté et les inégalités et fait des propositions pour mettre la finance au service de la collectivité et de la transition écologique, le Secours Catholique invite partenaires et citoyens à s’emparer du sujet, à participer au débat et à se mobiliser

En savoir plus

Informations et contacts :
Laurent GUILLARD,
délégué du Secours Catholique (Aisne & Somme)
laurent.guillard@secours-catholique.org
03 22 52 06 76

Tribunes et entretiens

Foi et capitalisme, des siècles d’ambivalence

Les relations complexes entre christianisme et capitalisme au fil de l’histoire ont été au cœur d’une conférence à l’ambassade de Belgique près le Saint-Siège.

« Foi chrétienne et capitalisme : une relation d’amour-haine » est le titre de l’allocution prononcée par Wim Decock – professeur d’histoire du droit auprès des universités de Louvain et de Liège – à l’ambassade de Belgique près le Saint-Siège, dans l’après-midi du 26 juin 2018. En introduisant la rencontre, l’ambassadeur John Cornet d’Elzius a souligné le caractère parfois sibyllin des enseignements bibliques quant à la création et à la gestion des richesses.

De l’épisode de l’homme riche auquel Jésus demande d’abandonner tous ses biens pour se mettre à sa suite (Mc 10, 17-31) à la parabole des talents qui commande aux fidèles de faire fructifier les biens terrestres qui leur sont confiés (Mt 25, 14-30), il n’est en effet pas toujours aisé de discerner les implications pratiques de telles injonctions. Une difficulté bien illustrée par l’ambiguïté du rapport que le christianisme a entretenu avec le capitalisme au fil des siècles.

En évoquant son expérience auprès de la World Trade Organization (WTO) John Cornet d’Elzius a fait remarquer que ses interlocuteurs des pays nordiques, à majorité protestante, étaient généralement plus favorables au libre-échange que ceux des pays latins, à majorité catholique, plus enclins au protectionnisme. Ce fait, répandu en Europe, est pourtant relativement récent, comme l’a rappelé Wim Decock dans son intervention. Jusqu’au XIX siècle en effet, les protestants n’étaient pas particulièrement favorables au libre-échange, et leur position n’évoluera qu’au moment de la révolution industrielle.

A rebours de Max Weber dans L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme (1905) Decock estime que l’idée selon laquelle le protestantisme serait à l’origine du capitalisme n’est que le fruit de l’imaginaire populaire. Et celui-ci de souligner que bien avant la naissance du protestantisme, des religieux franciscains et dominicains, puis jésuites, ont été les théoriciens du capitalisme moderne – dans l’acception classique du terme, qui désigne tous les éléments relatifs à l’accumulation de la richesse dans un contexte de libre-échange.

L’apport des jésuites

C’est en effet Pierre de Jean Olivi, théologien franciscain de Narbonne, qui rédigera au XIIIe siècle le Traité des contrats, lequel préfigure les principes de l’économie moderne, telle qu’elle émergera à la Renaissance. Aux XVIe XVIIe siècles, de très nombreux jésuites apporteront leur pierre à l’édifice. Parmi eux, le Belge Leonardus Lessius, dont les théories inspireront les travaux de l’économiste autrichien Joseph Schumpeter.

Néanmoins, les discussions entourant le capitalisme et la gestion des richesses n’ont jamais fait consensus au sein de l’Eglise, à commencer par la papauté elle-même. Si les encycliques Rerum novarum (1891) de Léon XIII, et Centesimus annus (1991) de Jean Paul II étaient par principe plutôt favorables à l’économie capitaliste, l’Evangelii gaudium (2013) du Pape François est par exemple nettement plus réservée sur la question. Des divergences qui, toujours selon Decock, s’expliquent en grande partie par les contextes historiques dans lesquels les différents pontifes se sont exprimés, de la révolution industrielle à la crise financière actuelle, en passant par la chute du mur de Berlin.

En reprenant à son compte l’enseignement jésuite selon lequel on ne peut émettre de jugement moral sans connaître les éléments en jeu, le professeur belge a conclu son intervention en appelant à « embrasser la complexité » de tels débats, ainsi qu’à rechercher l’équilibre dans toute délibération. Il s’est ainsi fait l’écho du Pape Benoît XVI qui a mis en garde contre tout jugement privé d’expertise, qui aboutit à « un moralisme simpliste ».

Solène Tadié, correspondante de CathoBel à Rome

 

Pour aller plus loin, Pierre de Lauzun, Christianisme et croissance économique

Amérique latine #Dans le Monde #NLQ

Brésil : individualisme et effondrement communautaire au coeur des difficultés du catéchisme en Amazonie

L’une des figures les plus importantes pour l’évangélisation au sein des communautés d’Amazonie est le catéchiste, chargé d’accompagner la vie quotidienne vu le petit nombre de prêtres présents sur le territoire. Ainsi que le souligne pour l’Agence Fides José Valdeci Pereira Gonçalves, catéchiste de la communauté de São Francisco, du Diocèse de São Gabriel da Cachoeira, « être catéchiste veut dire chercher à porter notre peuple à la connaissance de la Parole de Dieu, construire une communauté en aidant les personnes à comprendre comment fonctionne l’Eglise, ce que Dieu veut ».

Il n’est pas facile de garantir ce service. La formation fait souvent défaut et la participation des familles n’est pas très forte. Pour José Valdeci, il est nécessaire de « porter la connaissance de la parole de Dieu de maison en maison, en partant d’un petit passage de la Parole, voir comment nous le vivons au sein de la communauté, comment Dieu veut que nous soyons : plus unis et plus engagés dans l’Eglise ».

L’une de ses préoccupations est l’affirmation de l’individualisme, la perte d’une vision communautaire. « Voici des années en arrière, nous étions beaucoup plus unis. Quand j’étais enfant, si à l’heure du déjeuner quelqu’un avait pêché ou chassé abondamment, tous se réunissaient dans cette maison pour manger ». Ceci est allé en disparaissant, insiste José Valdeci parlant à Fides. « A partir des années 1990, il y a eu une division lorsque l’argent a commencé à arriver, dans la mesure où l’argent est la plus grande illusion du monde, ce qui porte à la séparation de la communauté. Chacun en a peu et pense de ne plus avoir besoin de la communauté ou de l’Eglise. Nous avons cessé de manger ensemble. Lorsque l’on pêche, on ne donne plus à celui qui n’en a pas mais on commence à vendre parce que, de la sorte, on gagne de l’argent. Auparavant, il n’en était pas ainsi ».

« Nous devons travailler avec les jeunes qui font actuellement un chemin de catéchèse afin de récupérer ce qui nous caractérisait auparavant : l’unité, dans la mesure où une communauté unie fait les choses beaucoup plus rapidement » déclare le catéchiste à Fides, continuant à souligner que cela ne concerne pas seulement « la communauté mais aussi la famille. Si nous nous rencontrons pour manger dans le même plat, ceci rendra notre communauté plus unie à l’avenir mais si nous cessons de transmettre cette expérience, les choses iront certainement pire encore. Nous devons travailler pour nous reprendre ce que nous avons déjà abandonné ».

Source : Agence Fides 27/06/2018 – LMM

NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 22 juin 2018 – Sur l’argent et l’avidité

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici  Mt VI, 19-23

Version audio seule.

NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #13 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – Suite à la mort de nos parents, nous nous disputons entre frères et sœurs au sujet de la succession. Est-ce légitime ?

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Suite à la mort de nos parents, nous nous disputons entre frères et sœurs au sujet de la succession. Est-ce légitime ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.