Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Festival Anuncio du 1er au 11 août 2019 à La Grande Motte (34)

En 2008, Raphaël, père de famille et architecte embarque une centaine de potes à la rencontre des vacanciers sudistes. Propositions artistiques, ambiance festive, amitié joyeuse, rencontres informelles et prière intensive sont les ingrédients d’un cocktail explosif : le festival Anuncio. Depuis la formule a évolué au gré des équipes et de la docilité à l’Esprit-Saint mais avec toujours le même objectif : rejoindre ceux qui sont loin de l’Eglise pour leur annoncer l’amour de Dieu.

Nous constatons émerveillés que le festival porte un fruit de conversion : conversions très nombreuses des festivaliers-missionnaires qui retournent chez eux le coeur changé ; conversions plus secrètes mais bien réelles de personnes rencontrées qui choisissent d’accueillir le salut : Alexis, Nedjmi, Romane, Maeva, Sandrine, Mickaël, un père de famille et ses deux fils qui demandent le baptême, et tant d’autres encore …

Plus d’informations

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Heures d’orgue Festival jusqu’au 28 août 2019 à Annecy (74)

Depuis 25 ans maintenant et plus de deux cent concerts, Heures d’Orgue Festival est un rendez-vous incontournable de l’été annécien. Du 3 juillet au 28 août, chaque mercredi à la cathédrale d’Annecy.

L’orgue de la cathédrale, classé monument historique, donne accès à un répertoire des plus vastes, accessible à tous les amateurs. Depuis plusieurs années les Amis de l’Orgue ont le souci de proposer un panorama des musiques du monde et de notre temps. Après le hip-hop, ce sont deux jeunes artistes, organiste et D’J, qui ouvriront la saison avec une musique née en Amérique dans les années 80, la techno. La peinture, le cinéma, la chanson française et le folklore slave feront aussi partie du paysage visuel et sonore de 2019. Un grand merci aux membres de l’Association des Amis de l’Orgue et surtout au Père Didier MILANI curé de la paroisse pour son regard bienveillant sur nos soirées.

Eric LATOUR
Président des Amis de l’Orgue.

Billetterie : Entrée 15€, 10€ le 24 juillet. Gratuit pour les moins de 18 ans.Ouverture de la billeterie à 18h. Pensez à venir en avance pour être bien placé·e. Carte pass pour les 9 concerts : 90€ / 60€ pour les adhérents, disponible à la billeterie de l’entrée, sur place le jour du concert
Pour adhérer, contacter l’Association : contact@orgue-annecy-cathedrale.fr. Des formulaires sont aussi disponibles à l’entrée des concerts.

Lieu : Cathédrale d’Annecy 8 rue Jean-Jaques Rousseau

Plus d’informations et programme

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Exposition d’Art sacré à la cathédrale Saint Théodorit d’Uzès (30) jusqu’au 15 septembre 2019

La cathédrale Saint Théodorit accueille du 15 juin au 15 septembre 2019 des fresques d’Art sacré réalisées par Michel Timoléonthos dans les années 50.
Vous pourrez découvrir ici une partie de l’oeuvre magistrale de Michel Timoléonthos qui a dédié la première partie de sa vie d’artiste à l’Art sacré.

La Cène

Michel TIMOLEONTHOS,
Artiste peintre et graveur (1928 -1974)
Michel Timoléonthos s’exercera au début de sa vie à la sculpture, mais sa motivation profonde se portera très vite sur l’Art Sacré et la première partie de sa vie d’artiste sera entièrement d’inspiration religieuse.
Sa rencontre à Vézelay avec Don Angelico Surchamp et les bénédictins de La Pierre qui Vire le confortera dans ce choix.
Artiste absolu et généreux, son existence sera marquée par les difficultés inhérentes à un peintre sans ressource, qui ne veut, ni ne peut, par respect pour lui-même, accepter de compromis.

En 1952 il exposera au musée Réattu d’Arles, puis illustrera « Pascal en prière » pour les Editions de la Bergerie en 1962, l’année suivante ce sera « L’année dernière à Marienbad » pour les Bibliophiles et Graveurs d’Aujourd’hui. De nombreuses expositions jalonneront son parcours jusque dans les années 60 où il abandonnera peu à peu les fresques murales pour se consacrer à la gravure puis à l’Art « Profane » sur des toiles aux dimensions plus modestes.

Bernard Dorival, conservateur du Musée National d’Art Moderne déclarait en 1952 à propos de Michel Timoléonthos « … reconnaître en lui un des rares artistes de sa génération à posséder le sens de « la fresque » et le sentiment du sacré… ».

L’association des Amis de Michel Timoléonthos, constituée de sa famille et de ses amis s’est donnée pour objectif de le faire connaîtreau plus grand nombre par l’organisation d’expositions, l’édition d’ouvrages, les actions de mécénat et la création future d’une fondation dont la charge sera de préserver et d’entretenir l’oeuvre de Michel Timoléonthos.

L’expo

La cathédrale Saint théodorit accueillera 15 fresques dont 6 sont la propriété de l’Abbaye de la Pierre qui Vire (89630).

Ces œuvres magistrales ont été réalisées pour l’Abbaye entre 1950 et 1952 après la rencontre de l’artiste avec Don Angelico Surchamp.
Parmi elles, la fresque monumentale “Vision de l’apocalypse”, que nous avons placée au choeur de la cathédrale.

Deux autres fresques, réalisées pour l’abbaye de l’Université catholique de Louvain en Belgique en 1952 (et actuellement en exposition permanente à l’abbaye Notre Dame de le Roche en région parisienne) sont également exposées dans les transepts de la cathédrale : « Christ Juge » et « l’adoration des mages ».

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Un frère universel : Charles de Foucauld – Spectacle le 22 juillet à l’Abbaye Saint Michel de Frigolet (13)

Un spectacle sur la vie de Charles de Foucauld, son cheminement spirituel depuis sa jeunesse débauchée jusqu’à son dépouillement absolu et son abandon total à Dieu.

L’association « Cœur Ouvert Frigolet Esperance » vous propose, à l’abbaye Saint Michel, un spectacle sur Charles de Foucauld présenté au festival d’Avignon en 2014.
Les deux acteurs sont Francesco Agnello et Gérard Rouzier.

Franscesco Agnello est un familier du festival d’Avignon. Il est metteur en scène, percussionniste et professeur de Hang.Le Hang est un instrument de percussion étonnant (on dirait une soucoupe volante) créé et vendu par un Suisse après réception d’une lettre de motivation.
En 2012 il est venu présenter un spectacle sur Francois d’Assise….

 Gérard Rouzier est un acteur, metteur en scène, auteur, compositeur et enseignant en art dramatique français. Depuis quelques années, plusieurs de ses créations ont été données avec succès au Festival d’Avignon.

Abbaye Saint Michel de Frigolet

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Le mystère de sainte Anne – Son & Lumière du 9 au 15 août 2019 à Sainte-Anne-d’Auray (56)

Nouvelle histoire, nouvelle bande-son, nouvelles voix : la grande fresque historique, jouée chaque été à Sainte-Anne-d’Auray évolue et va mettre en scène un personnage encore peu connu : Pierre de Keriolet.

Son et lumière « 1625, le mystère de Sainte-Anne » : spectacle renouvelé, représentations les 9, 10, 11 , 12, 13 et 15 août 2019 à 22h, au théâtre de Pont Er Groah (voir plan ci-dessous).
Tarif : 15 €, 7 € enfant 4/11 ans information billetterie en ligne
Contact : 07 82 18 25 15 – www.yvonnicolzic.fr

« Nous avons souhaité, cette année, donner plus de place à Pierre de Keriolet, un homme du XVIIe siècle qui a vécu en même temps qu’Yvon Nicolazic sans le croiser  ». Le père Frédéric Fagot, metteur en scène passionné du spectacle depuis ses commencements, il y a sept ans, a écrit le nouveau scénario avec le père Guillevic, ancien recteur du sanctuaire de Sainte-Anne-d’Auray. Si l’essentiel du spectacle, le message de sainte Anne à Yvon Nicolazic, ne changera pas, le spectateur pourra découvrir la vie et la conversion du « diable de Kerlois ». « Nous suivrons d’un côté Pierre de Keriolet, bandit, débauché, violent, assassin, libertin, apostat, et de l’autre Yvon Nicolazic, homme illettré mais extrêmement pieux. Une rencontre va bouleverser le chemin de Pierre de Keriolet qui se convertira, sera ordonné prêtre et deviendra un ardent défenseur des pauvres. Les deux hommes sont des exemples de foi pour les jeunes générations !  »

Autre nouveauté encore : les personnages de Mgr Gourvès, ancien évêque de Vannes, et de saint Jean-Paul II, déjà présents dans le spectacle précédent, interviendront différemment. « Nous terminerons par un nouvel enregistrement de la voix de Jean-Paul II, lors de sa venue à Sainte-Anne en 1996. Il donne un message essentiel pour bâtir une civilisation de l’amour autour de ces deux figures que sont Yvon Nicolazic et Pierre de Keriolet. »

Au Théâtre de Pont Er Groah, route de Pluvigner
Renseignements / billetterie 07 82 18 25 15 yvonnicolazic.fr

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Les conférences du Mardi Saison 2019 du 9 juillet au 20 août 2019 à Saint-Valery-sur-Somme (80)

La saison 2019 des conférences du mardi est lancée… S’inscrivant dans le cadre de la Pastorale du Tourisme, en direction des estivants et des habitants, les « Soirées du Mardi » rencontrent chaque saison un vif succès.  La diversité des thèmes abordés lors des conférences a pour objectif de  « faire entendre des témoignages de vie et des paroles fortes, Bonne Nouvelle pour les hommes et le monde d’aujourd’hui. »

Centre d’Accueil
260, Rue Jules Gaffé (à proximité du Parking des Corderies)
80230 SAINT-VALERY-SUR-SOMME

Informations pratiques

Centre d’Accueil
260, Rue Jules Gaffé (à proximité du Parking des Corderies)
80230 SAINT-VALERY-SUR-SOMME

Ces soirées commencent à 18h00 et se terminent à 22h00
Elles sont ouvertes à tous.

Participation aux frais : 6 €
Pour les adhérents : 5 €

Repas sur commande : 8 €  à retenir
le lundi après-midi par téléphone ou mail
Tél. : 03 22 26 90 62
E-mail : fluxvalericain@gmail.com 

Possibilité de pique-nique

DÉPLIANT DES SOIRÉES DU MARDI A TÉLÉCHARGER ICI

Pour les personnes intéressées par un covoiturage, cliquer ici.

Programme

Mardi 9 juillet

La bioéthique entre loi et conscience ?

Dominique QUINIO
Membre du Comité consultatif national d’Ethique

Mardi 16 juillet

Jeunes ou moins jeunes, que voulons-nous transmettre ? Et comment ?

Thérèse LEBRUN
Président Recteur délégué Santé Social
Université catholique de Lille

Mardi 23 juillet

axel Isabey

Jésus et ses parents, à la lumière des peintres

Père Axel ISABEY
Responsable du Service Foi et Art du diocèse de Besançon

Mardi 30 juillet

père raimbault

La violence dans les textes bibliques

Père Christophe RAIMBAULT
Vicaire général de Diocèse de Tours, bibliste

Mardi 6 août

Les miracles, ça existe : Ça nous dit quoi de Dieu ?

Sœur Bernadette MORIAU
70ème miraculée de Lourdes

Mardi 13 août

« Les moines de Tibhirine, ces frères qui nous parlent »

Père Augustin DENECK
Curé de Saint Ambroise, Paris

Mardi 20 août

« L’autisme est un voyage que je n’avais pas prévu »

Domitille CAUET
Professeure de Lettres à Amiens

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Exposition : « Les reliquaires de A à Z au Mucem à Marseille (13) » jusqu’au 2 septembre 2019

Le Mucem (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) a fait l’acquisition en 2002 auprès d’un particulier d’une collection unique de près de 500 reliquaires. Exceptionnelle à plus d’un titre, l’exposition « Les reliquaires de A à Z – Un abécédaire des collections » dévoile la diversité extraordinaire de ces écrins de piété raffinés et précieux, allant du XVIIe siècle au premier tiers du XXe siècle. A découvrir jusqu’au 2 septembre 2019.

A comme « Agnus Dei », B comme « Bras  », C comme « Custode  », D comme « Dent  », E comme « Épine  »… Les grands thèmes relatifs aux pratiques et à la religion chrétienne se déclinent en 26 lettres à travers l’exposition « Les Reliquaires de A à Z » : un abécédaire mystique composé à partir des collections du Mucem.

En 2002, le Mucem a fait l’acquisition auprès d’un particulier d’une collection unique de près de 500 reliquaires. Ce très riche ensemble témoigne avec brio de la variété des formes, des techniques et des usages du reliquaire dans le monde chrétien européen sur une période allant essentiellement du XVIIe siècle au premier tiers du XXe siècle.

Le terme « relique  », issu du latin reliquiae (littéralement « restes  »), désigne les restes humains de saints personnages (souvent des fragments osseux) ou bien des objets leur ayant appartenu ou ayant été en contact avec leur corps. Dans la religion chrétienne, si les reliques furent d’abord placées dans l’autel des églises, le développement de leur culte s’accompagne de la production d’une grande variété de contenants utilisés pour les conserver et les magnifier : châsses, ostensoirs, tableaux, coffres, statues, custodes, chapelets, médaillons… Au XVIIe siècle, les reliquaires entrent également dans les espaces domestiques pour protéger le foyer. On les retrouve alors au seuil des maisons, sur les cheminées ou même suspendus au-dessus des lits. Leur commerce s’intensifie, et avec lui, la volonté de l’Église d’encadrer la pratique et de garantir l’origine des reliques.

Attestation d’authenticité, inventaire méticuleux, mise en vitrine, volonté de présenter le « reste  » sous son meilleur jour… Les pratiques de la relique ne sont pas sans faire écho au travail de conservation et d’exposition mis en place dans les musées !

En savoir plus 

Articles #En France #NLH #NLQ

L’abbaye de Boulaur, ses vaches et son verger

Un article proposé par Divine Box.

L’abbaye Sainte-Marie de Boulaur est une abbaye cistercienne française. Implantée dans le Gers depuis 1142, l’abbaye a connu quelques péripéties au fil du temps. Aujourd’hui, la communauté jeune et dynamique de l’abbaye de Boulaur s’occupe des animaux de sa ferme agricole comme de ses hectares d’agriculture raisonnée.

 

Aujourd’hui Divine Box vous emmène faire un petit tour et on vous raconte tout sur l’histoire de l’abbaye de Boulaur, suivez le guide !

L’abbaye de Boulaur est implantée dans les environs de Toulouse depuis le XIIème siècle – Divine Box

Que du beau monde 

L’abbaye de Boulaur fut fondée en 1142 dans le Gers par Pétronille de Chemillé, abbesse de la prestigieuse abbaye de Fontevraud !

À l’époque, cette dernière est l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe, et a pour vocation de n’accueillir que des jeunes filles nobles.

Parmi les fondateurs de Boulaur, on compte ainsi un archevêque et un comte, et la première abbesse est une comtesse devenue veuve ! Bref que du beau monde pour démarrer…

C’est en 1115 que Pétronille de Chemillé a reçu son bâton d’abbesse des mains de son évêque – Divine Box

Le « Bon Lieu  » 

Par la suite, l’abbaye de Boulaur traverse les siècles sans encombre, au milieu des magnifiques paysages du Gers. C’est d’ailleurs ce cadre exceptionnel qui lui donnera son nom. Boulaur vient en effet du latin « Bonus Locus », le Bon Lieu !

Petit à petit, le village de Saint-Germier, voisin de l’abbaye, prendra lui aussi le même nom.

Mais la vie sur place à l’abbaye n’en est pas moins rude : Boulaur vit en effet grâce aux rentes des soeurs, mais elle est la plus pauvre de l’ordre !

Certaines parties de l’église de l’abbaye de Boulaur datent encore du XIVe siècle – Divine Box

Ça s’en va et ça revient 

Mais à la Révolution, patatra : l’Etat confisque l’abbaye et dissout la communauté !

Au cours du XIXe siècle, quelques moniales fontevristes essayent bien de redonner vie au lieu, et restaurent l’église qui tombe en ruine. Mais pas de chance : elles sont, elles aussi, expulsées en 1904 par des lois anticléricales…

En 1949 cependant, quatre moniales, auparavant bénédictines, rachètent l’abbaye pour une misère, et viennent s’y installer et y vivre selon la vie cistercienne. Mais les années passent et les vocations ne viennent pas…

Depuis le retour des soeurs en 1949, l’abbaye de Boulaur s’est lancée dans différents travaux de restauration et de reconstruction des bâtiments – Crédit Photo : abbaye Sainte-Marie de Boulaur

Mais oui c’est Clair(e) 

En 1979, la situation est critique : l’abbaye ne compte que cinq sœurs, et l’avenir est incertain… Le supérieur de l’ordre cistercien a alors une idée. Pourquoi ne pas prier Claire de Castelbajac, une fille du pays morte en odeur de sainteté à vingt-et-un ans quelques années auparavant ? Objectif : lui demander cinq vocations dans l’année ! « Impossible » se disent les sœurs, qui obéissent pourtant…

Objectif : lui demander cinq vocations dans l’année ! « Impossible » se disent les sœurs, qui obéissent pourtant…

Et dans les mois suivants, surprise : voici cinq jeunes filles qui se présentent à l’abbaye de Boulaur ! La première s’appelle d’ailleurs… Claire ! Coïncidence ?

C’est grâce à l’intercession de Claire de Castelbajac (ci-dessus), que l’abbaye de Boulaur a pu reprendre vie dans les années 80 – Crédit Photo : Claire de Castelbajac

L’amour est dans le pré 

La vie reprend alors à fond à Boulaur, et les soeurs peuvent développer une agriculture biologique, dans leur ferme et leurs 27 hectares.

Aujourd’hui, leur petit élevage de dix vaches leur permet par exemple de faire du fromage, le « Saint-Germier ». Le nom “Saint-Germier”, est tiré du nom d’un évêque de Toulouse qui évangélisa la région. Produite à partir de 60 litres de lait, la tome est ensuite affinée pendant 2 à 5 mois.

 

Et grâce à leurs cinq cochons, leurs poules et leurs lapins, elles réalisent de délicieux pâtés et terrines. Mais ce n’est pas tout, avec les légumes du potager et les fruits du verger, les soeurs se nourrissent et fabriquent aussi toute une flopée de confitures. Miam miam miam, y a pas à dire, avec les soeurs de Boulaur l’artisanat monastique c’est trop b(i)onnn !

Le « Saint-Germier » est un fromage artisanal confectionné par les soeurs de l’abbaye de Boulaur à partir du lait de leurs vaches- Divine Box

Abbaye de Boulaur : et aujourd’hui ? 

Aujourd’hui, les 27 soeurs de l’abbaye de Boulaur rayonnent par leur dynamisme et leur jeunesse. Elles sont cisterciennes et suivent la règle de saint Benoît « prière et travail ». Elles prient ainsi sept fois par jour (premier office à 5h15 !) et vivent principalement de leur petite ferme agricole. Vaches, cochons, potager, verger… Il y a de quoi faire !

De plus, parmi la communauté, deux des soeurs de l’abbaye de Boulaur sont ingénieures agricoles. Les animaux et le verger sont certains d’être chouchoutés !

Enfin, forte de sa jeunesse, l’abbaye a redonné vie en 1998 à la très ancienne abbaye de Rieunette, dans l’Aude !

Une soeur de l’abbaye de Boulaur mène son petit troupeau de vaches brouter de l’herbe dans ses champs – Divine Box

Des pierres chargées d’histoires 

Côté architecture, il ne subsiste de l’église primitive que certains murs ainsi qu’une porte romane. Par ailleurs, certaines parties furent remaniées au XIVe siècle : on peut même encore admirer des peintures de l’école de Giotto !

Quant au cloître (situé dans la clôture et donc interdit d’accès aux petits curieux !), sa partie la plus ancienne date encore de la fin du XIIIe siècle, avec une construction de briques et de pierres alternées, remaniée au XVIIème siècle. Mais le petit bijou que renferme ce cloître, et que les soeurs gardent précieusement, c’est la statue d’une Vierge à l’Enfant datée fin XIIIème siècle – début XIVème siècle. Celle que l’on appelle la « Belle Dame » de Boulaur fut en effet retrouvée sous un carrelage !

La « Belle Dame » de Boulaur est une Vierge à l’enfant, datée de la fin XIIIème siècle – début XIVème siècle, et retrouvée à l’abbaye de Boulaur – Divine Box

Attention Chantier !

À Boulaur, les projets fusent à toute allure… Depuis deux ans, les soeurs travaillent par exemple avec des musicologues sur un livre de chants cisterciens des origines, pour chanter à l’office !

Par ailleurs, après trois ans d’étude, elles ont commencé à restructurer le site de l’abbaye. Au programme : construction d’un cloître pour les hôtes et agrandissement de l’espace d’accueil. Mais aussi et surtout : extension de l’exploitation agricole pour rayonner comme, jadis, « les granges cisterciennes du XIIe siècle » !

Aujourd’hui, les sœurs de l’abbaye de Boulaur cultivent en permaculture toutes sortes de fruits et légumes : abricots, poires, pêches, cassis, kiwis … – Divine Box

En odeur de Sainteté 

Même si, de son vivant, Claire de Castelbajac n’est passée qu’une fois ou l’autre à l’abbaye de Boulaur, les soeurs lui sont profondément reconnaissantes d’avoir suscité les vocations qui ont redonné vie à l’abbaye.

Naturellement, ce sont donc elles qui ont la charge de son procès de béatification auprès du Vatican ! Depuis 2004, le corps de Claire repose au fond de l’église, et veille sur les soeurs et les nombreux pèlerins de passage… N’hésitez pas si vous passez dans le coin !

La sépulture de Claire de Castelbajac se trouve au fond de l’église de l’abbaye de Boulaur depuis en 2004 – Divine Box

Découvrez les produits de l’abbaye de Boulaur 

Les soeurs cisterciennes de l’abbaye de Boulaur réalisent grâce à leur verger et leurs animaux de nombreux produits tels que des terrines, du pâté, du fromage ou des confitures… Cliquez ici pour découvrir sur la boutique monastique en ligne de Divine Box les produits de l’abbaye de Boulaur !

Annonces #NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Retraite évangélisation à la Cité médiévale de Carcassonne (11) du 27 au 31 juillet 2019

Journée type

Petit déjeuner

Matinée spirituelle

8 h15 Laudes & Messe

9 h 30 Enseignement

Temps de détente, jeu, ateliers, artistiques…

11 h 30 -12 h 30 Temps personnel… Lectio divina, Accompagnement…

Repas

Temps de préparation de la mission à la basilique

16 h 30 – 21 h 00 : Mission à la basilique avec la possibilité de pause détente dans la cité médiévale.

21 h 45 Action de grâce et complies

Enseignements

Samedi 27 juillet

Le Seigneur est mon rempart ma force et mon refuge…

Présentation de L’Eglise…

 

Dimanche 28 juillet

Saint Nazaire et Celse

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

Don de Soi et Don de Dieu

 

Lundi 29 juillet

La Rosace de l’Incarnation

Et le Verbe s’est fait chair et il a planté sa tente parmi nous.

Dieu à la rencontre de l’homme

 

Mardi 30 juillet

Le vitrail de L’arbre de Vie

Quand vous aurez élevé le fils de l’homme alors vous saurez que moi : Je suis

Du péché originel au salut par la Croix. De l’arbre de la connaissance à l’arbre de Vie

 

Mercredi 31 juillet

La rosace de la résurrection et de la fin des temps ; L’homme à la rencontre de Dieu.

Inscriptions

Préinscription en ligne

 

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Nuit du Handicap à Amiens (80) le 15 juin 2019

La rencontre est une fête !

Samedi 15 juin 2019  entre 15h et 22h vous êtes attendus à la Nuit du Handicap au parc Saint Pierre à Amiens.

La nuit du handicap est un évènement national déployé dans 24 villes en France qui permet la rencontre entre les personnes en situation de handicap et le grand public. Une occasion d’élargir son regard ! Un temps festif et gratuit autour d’un verre de l’amitié. Tout au long de l’après midi et de la soirée, des animations sportives, artistiques, musicales et ludiques seront proposés pour petits et grands :

• Parcours en fauteuil roulant • Parcours en joëlette• Parcours en tandem• Marche nordique• Boccia• Tir à la sarbacane• Démonstration  et pratique du handibasket• Démonstration d’handi-tennis• Démonstration d’escrime handisport• Animations musicales, djembé• Création collective d’une œuvre artistique • Peinture collective• Jeux picards, palets bretons, jeu de mikado géant• Babyfoot• Jeux de société• Manipulations avec l’handi-mallette

Venez 5 minutes ou 5 heures, vous serez les bienvenus !