Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Philippe Lejeune – Grandeur de l’imperceptible – Exposition du 15 février au 14 avril 2019 à Versailles (78)

Avec l’exposition présentée à l’Espace Richaud du 15 février au 14 avril 2019, la Ville de Versailles rend un hommage inédit au peintre Philippe Lejeune (1924-2014). Quatre ans après sa mort, 150 tableaux sont réunis à Versailles. Du Portrait du fils de Gauguin à La Fin du Temps, hommage à Messiaen, cette importante rétrospective propose de faire découvrir le parcours d’un héritier nabi marqué par Hiroshima, dont les œuvres ultimes ont poussé à son paroxysme « la musique du tableau », si chère à Delacroix.

Né à Montrouge le 15 novembre 1924, Philippe Lejeune est un habitué du Louvre quand, à 16 ans, il rencontre le peintre Maurice Denis à Saint-Germain-en-Laye. Celui-ci l’accepte aux

Ateliers d’art sacré de la place Furstenberg, à Paris, créés avec George Desvallières en 1919. Il bénéficie également des conseils de ce dernier. Après la mort de Maurice Denis en 1943, Jean Souverbie devient son maître jusqu’à la disparition des Ateliers, en 1947. Lejeune suit également les cours de Robert Rey à l’École du Louvre.

Boursier de voyage au Prix National en 1948, il séjourne en Océanie avec le peintre Philippe

Cara-Costea avec qui il fonde au début des années 1950 la revue Sujet, se rapprochant ainsi

des peintres de la Jeune Peinture comme Françoise Adnet, Paul Rebeyrolle et André Minaux.

Mais la rencontre décisive est celle, à la même époque, du peintre italien Leonardo Cremonini,

qu’il rejoint à Forio d’Ischia, dans la baie de Naples, pendant l’été 1954.

Philippe Lejeune s’installe définitivement à Étampes dans les années 50. Il y exercera notamment la fonction de conservateur du musée municipal et fonda l’École d’Étampes. Il séjourne en Inde en 1969 et ouvre à son retour un atelier en milieu carcéral, à Fleury-Mérogis, qu’il animera pendant 25 ans. Il s’éteint à Étampes, le 24 avril 2014.

« Nous qui n’avons plus rien à admirer, sinon ce qui nous reste d’autrefois, comment ne serions-nous pas émerveillés par ce miracle vivant qu’est le peintre Philippe Lejeune ? Dépassant le faux dilemme figuration/abstraction, oubliant la fausse antithèse entre esquisse « chaotique » et tableau abouti et « fini », ce peintre reste toujours à mi-chemin entre les extrêmes de notre condition amphibie et il nous invite du regard, en peintre initié et mystérieux, à lui emboîter le pas. » Marc Fumaroli

Commissariat de l’exposition : Maximilien Choussy, Jean-Marc Idir, Bérénice Lejeune-Cannavo, François Legrand et Jacques Rohaut

Catalogue : Philippe Lejeune, Grandeur de l’imperceptible (éditions AdHoc, 21,5 x 25,5 cm, 128 pages, 102 illustrations, prix de vente : 24€)

cid:image004.png@01D3B091.04BF51B0L’ESPACE RICHAUD
Situé au cœur de Versailles, entre la gare Versailles Rive-Droite et la place du marché Notre-Dame, au cœur de l’ancien hôpital royal, l’Espace Richaud a ouvert ses portes en avril 2015. De nombreuses expositions y ont été présentées : Le Petit Prince à Versailles ; Jirô Taniguchi, l’homme qui rêve ; Architecture Passions, 40 ans de création Wilmotte & Associés ; Robert Doisneau, les années Vogue, Joseph Dadoune : Sillons et Les Spectateurs : rétrospective Édouard Sacaillan, et Armes savantes, 350 d’innovations militaires à Versailles.

INFORMATIONS PRATIQUES


Espace Richaud – 78 boulevard de la Reine – 78 000 Versailles
Du mercredi au dimanche, de 12h à 19h (dernier accès à 18h30)
Entrée libre

Accessible aux personnes à mobilité réduite

VENIR À VERSAILLES

RER C Versailles Château Rive-Gauche (direct depuis Paris Invalides)

SNCF Versailles Rive Droite (départ Paris Saint-Lazare)

SNCF Versailles Chantiers (départ Paris Montparnasse)

Autobus 171 Versailles Place d’armes (direct depuis Pont de Sèvres)

Autoroute A13 sortie « Versailles Centre »

Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Entretien du 14 janvier 2019 avec le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine sur Radio Espérance

Un bel entretien sur Radio Espérance, avec le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine sur son nouveau livre, son concert à venir et sa double vocation de prêtre et d’artiste.

Articles #NLH #NLQ #Rome

Pape François : “La beauté nous rend meilleurs”

« La beauté nous rend meilleurs », a affirmé le pape François aux gens du Cirque de Cuba (CirCuba) qui ont réalisé quelques numéros devant lui, à l’audience générale de ce 2 janvier 2019, Salle Paul VI.

Des dizaines d’artistes aux costumes colorés ont interprété des numéros de danse et d’équilibre, sur le podium, autour du pape François. Le pape, hilare, a même été impliqué par un jongleur, qui l’a entraîné dans un numéro de spinning en déposant le ballon sur son doigt.

Après leur représentation, le pape les a remerciés de leur spectacle « qui apporte la beauté » : « une beauté qui demande beaucoup d’efforts – nous l’avons vu – beaucoup d’entraînement… mais la beauté élève toujours le cœur, la beauté nous rend meilleurs, tous ; elle nous conduit à la bonté, nous conduit même à Dieu. »

« Merci beaucoup et continuez ainsi, en offrant la beauté à tout le monde. Merci ! » a conclu le pape.

Les artistes ont posé autour de lui pour les photos, dans l’enthousiasme général de la foule qui applaudissait.

Source : Zenit.org

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Exposition d’oeuvres (peintures et fusains) de Joël Cunin à Paris jusqu’au 19 décembre 2018

L’artiste Joël Cunin expose actuellement ses oeuvres (peintures & fusains) jusqu’au 19 décembre 2018 (tous les jours de 9h à 18h) en l’église Saint Pierre du Gros Caillou – 92, rue St Dominique 75007 PARIS.

 

« La peinture est acte d’Amour, et pour le peintre que je suis, nul sujet n’est plus beau que l’être humain est plus particulièrement le corps de la Femme. »


Depuis la naissance de la représentation humaine dans l’art, la femme en est le sujet majeur notamment en tant que symbole de la fécondité. Cette dimension qui ouvre au mystère de la création peu donc être propre à certains artistes.
Entrer dans la chair du dessin dans la modernité des préoccupations quotidiennes et sociales, transfigurées au travers du corps des modèles, je digère leurs histoires et ma main est l’instrument de leur profondeur.
Dans mon atelier, avec ou sans modèle, je cherche derrière les apparences. Je m’inscris dans mon époque, en filiation avec les annales de la peinture : voyage intemporel, universel, vitesse de la brosse sur la toile ou du fusain sur la feuille, tenté d’ouvrir par la couleur par le trait par la lumière à l’incarnation. Incarnation conçue selon saint Thomas d’Acquin, comme un mystère du corps, tout autant qu’un mystère spirituel.
Peintre autodidacte depuis 1995. Pratique de la peinture à l’huile, fusain, sanguine, pastel et gravure.

Atelier Joël CUNIN
http://cuninjoel.over-blog.com

 

Brèves #NLQ

Atteinte de la maladie de Lyme et aux portes de la mort, la « Pop Punk Queen » Avril Lavigne crie à Dieu

Toute jeune, Avril Lavigne a vendu plus de 40 millions d’albums et 50 millions de titres. Elle est la troisième artiste canadienne de tous les temps derrière Céline Dion et Shania twain. Son surnom de Pop Punk Queen en dit long sur son registre, et jamais l’artiste n’a mentionné Dieu dans l’une de ses chansons.

Après une pause de près de 5 ans, la chanteuse revient pourtant sur le devant de la scène avec un titre aux sonorités proches des chants de louange, dans lequel elle raconte de quelle manière elle a demandé le soutien de Dieu au coeur de l’épreuve. Atteinte par la maladie de Lyme, Avril a bien cru vivre ses dernières heures. Dans son désespoir, elle a crié à Dieu et le raconte dans sa chanson, Head Above Water.

Lire la suite

NLQ #Sorties/Animations

Exposition des oeuvres de l’abbé Réty, jusqu’au 14 octobre 2018 à Collonges (69)

Du 15 septembre au 14 octobre, la vieille église de Collonges exposera les œuvres de l’abbé Réty, célèbre prêtre-artiste du diocèse de Lyon dans la première moitié du XXe siècle, racontant l’histoire du Petit Séminaire Saint-Jean de Lyon. Le diocèse a assuré la restauration des 16 tableaux et l’exposition est organisée en partenariat avec la mairie de Collonges et l’association au fil des Mémoires.

Georges Réty, né en 1887 dans une famille d’artistes, est ordonné prêtre en 1910. Il est vicaire à Saint-Martin-la Plaine, Saint-Genis-Laval, Saint-Irénée, puis curé à Odenas dans le Beaujolais et à Collonges. Il sera ensuite aumônier d’établissements scoalires, en particulier à l’école professionnelle de Sacuny à Brignais, regroupant des enfants difficiles. Il décède en 1957, à 69 ans.

_

Visites en continu de 9h à 18h les mercredi, samedi et dimanche, du 15 septembre au 14 octobre.

Plus d’informations sur l’abbé Réty.

Informations pratiques

Église Saint-Nizier de Collonges-au-Mont-d’Or.
9h00 – 18h00

Conférences/Formations #NLQ

Olivier Messiaen, un musicien des montagnes – conférence le 20 juillet 2018 à Guillestre (05)

Le vendredi 20 juillet à 20 h, à la salle polyvalente Le Queyron de Guillestre, Gaëtan Puaud, directeur artistique du festival Messiaen au pays de la Meije, donnera une conférence intitulée « Olivier Messiaen, un musicien des montagnes ». Son propos s’appuiera sur des extraits de l’œuvre du compositeur et présentera l’homme, sa musique, ses convictions et son intériorité.

Cette conférence a lieu à l’invitation du Père Félix Caillet, curé du Guillestrois. Entrée libre.

 

NLQ #Rome

Le pape encourage les artistes à créer des “oasis de beauté”

Le pape François a encouragé les artistes à « servir la création », à préserver des “oasis de beauté” « dans nos villes trop souvent bétonnées et sans âme » et à « faire connaitre la gratuité de la beauté ». C’est son invitation, en recevant au Vatican les membres du mouvement de la « Diaconie de la beauté », ce 24 février 2018.

La « Diaconie de la Beauté », dédiée aux artistes, s’est enracinée à Rome en octobre 2012 sous la présidence du cardinal Paul Poupard, président émérite du Conseil pontifical de la culture. Créé par Anne Facérias, avec son mari le musicien Daniel Facérias, le mouvement se veut un service pour rendre les artistes à la Beauté et la Beauté aux artistes afin qu’ils deviennent témoins de la Beauté de Dieu. Plusieurs personnalités spirituelles et artistiques accompagnent ce projet, entre autres le cardinal Robert Sarah, Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, Mgr Dominique Rey, évêque de Toulon, Mgr Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne, Mgr Gilbert Louis, évêque émérite de Chalon en Champagne, l’acteur Michael Lonsdale, les actrices Brigitte Fossey et Marie-Christine Barrault, la danseuse Mireille Nègre, le prêtre écrivain Stan Rougier.

« Les dons que vous avez reçus sont pour chacun de vous une responsabilité et une mission », a souligné le pape dans son discours. Et d’exhorter « à travailler sans vous laisser dominer par la recherche d’une vaine gloire ou d’une popularité facile, et encore moins par le calcul souvent mesquin du seul profit personnel ».

Le pape François leur a également demandé de « contribuer à une conversion écologique » et de »témoigner, dans l’expression de leur art, « que croire en Jésus- Christ et le suivre n’est pas seulement quelque chose de vrai et de juste, mais aussi quelque chose de beau

Source et texte intégral du pape sur Zenit

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Consécration du nouvel autel de la basilique cathédrale Saint-Denis (93) le 14 janvier 2018

Cette consécration par Mgr Pascal Delannoy aura lieu lors d’un temps de prière diocésain… tous les fidèles y sont bien sûr conviés !

Nous l’attendions depuis plusieurs mois ! La consécration du nouvel autel, création de Vladimir Zbynovsky, achève la rénovation du choeur liturgique. Il prend place dans la longue histoire de l’alliance de la pierre et du verre voulue par l’Abbé Suger, qui fit naître à Saint-Denis l’art gothique.

La création de ce mobilier liturgique exceptionnel a été rendu possible grâce à la centaine de petits dons… certains très importants. Merci aux nombreux donateurs !

Il est encore possible de contribuer à cette réalisation en faisant un DON EN LIGNE

Plus d’informations sur cet événement…