Annonces #NLQ #Sorties/Animations

« Jean Vanier, le sacrement de la tendresse » à Carpentras (84) le 21 mars 2019

Un nouveau film sur Jean Vanier qui fait aujourd’hui figure de prophète dans un monde dominé par la compétition, le pouvoir et l’argent. Il a fondé les communautés de l’Arche autour de la pire des exclusions, celle dont sont victimes les personnes qui souffrent d’un handicap mental.

Ce film rend hommage à Jean Vanier, fondateur de l’Arche et humaniste.

Synopsis :
Promis à une brillante carrière militaire, ce fils de Gouverneur Général du Canada fait le choix de mettre sa vie au service des plus faibles.
L’Arche est née en 1964 d’une rencontre entre Jean Vanier et deux hommes avec un handicap mental. A l’époque, les personnes présentant des troubles mentaux sont considérées comme le rebut de l’humanité et enfermées à vie dans des asiles psychiatriques où la vie n’est pas tendre. Profondément touché par leur détresse, Jean Vanier décide de vivre avec eux dans une petite maison du village de Trosly Breuil dans l’Oise. C’est le début de l’aventure…
Aujourd’hui en France, L’Arche accueille plus de 1200 personnes en situation de handicap mental dans 33 communautés. La fédération internationale est présente dans près de 35 pays avec 147 communautés sur les 5 continents.
Le message de Jean Vanier bouscule les tabous et rend hommage à la vulnérabilité.
Ce film au message puissant et universel est un véritable plaidoyer pour la Paix.

Frédérique Bedos, réalisatrice du film sur Jean Vanier témoigne : «  c’est un géant dans tous les sens du terme  »

La journaliste Frédérique Bedos présente le film «  Jean Vanier Le Sacrement de la Tendresse  » sur le fondateur de l’Arche
Frédérique Bedos a fondé en 2010 le projet Imagine, une association qui veut inspirer et faire prendre conscience de l’urgence à sauver la beauté du monde. Elle a réalisé «  Le sacrement de la tendresse  », un documentaire hommage Jean Vanier, fondateur de L’Arche, des communautés qui réunissent des personnes avec un handicap et des personnes qui n’en n’ont pas.

Un tournage marquant

Frédérique Bedos a pris son temps pour rencontrer Jean Vanier, «  je l’ai approché à petits pas, c’est un géant dans tous les sens du terme  ». Le tournage a duré plus de trois ans, «  une relation de confiance s’est installée, Jean est l’homme de la rencontre, mais en même temps c’est un sauvage, surtout si on veut le mettre en lumière. C’est un héros humble, donc il fallait le convaincre que ce n’était pas pour le starifier  ».
Le film s’ouvre sur un message de Jean Vanier face caméra pour pouvoir accueillir les gens dans la salle : «  il a vraiment envie que ce film puisse résonner parce qu’il porte son message et sa philosophie  ». «  L’idée du film c’était d’aller à la rencontre d’un homme avec un message exceptionnel et très inspirant, d’humanité et d’universalité  ». Pour Frédérique Bedos, «  Jean Vanier parle du handicap mental mais aussi de la vulnérabilité qui nous habite tous, qui fait partie de notre condition humaine  ».

Une aventure humaine

Tout a commencé en 1964, «  il y a avait quelque chose de propice dans la période pour se lancer dans l’aventure de l’Arche  ». «  Jean n’avait aucun plan en accueillant les premières personnes handicapées, il s’est dit je vais être leur famille, et il a commencé dans une maison  ». Peu à peu la communauté s’est créé, «  jusqu’à se retrouver partout dans le monde  ».
Aujourd’hui l’Arche représente 147 communautés présentés dans 35 pays sur les cinq continents. Frédérique Bedos explique que pendant la préparation du documentaire, elle a voulu «  chercher des endroits symboliques pour que Jean puisse s’exprimer sur tous les sujets les plus brûlants de la planète  ».
Dans «  Le Sacrement de la Tendresse  », Frédérique Bedos filme les personnes handicapées filmées en plan fixe : «  pour moi c’était essentiel que les personnes handicapées mentales soient vraiment présentes face caméra dans le film  », pour les spectateurs qui ne la connaissent pas «  puissent découvrir cette réalité  ».

Voir le site de Jupiter avec critiques journalistiques
https://www.jupiter-films.com/film-jean-vanier-le-sacrement-de-la-tendresse-96.php

Ecoutez l’émission ci-dessous en podcast sur RCF
https://rcf.fr/la-matinale/frederique-bedos-sur-jean-vanier-c-est-un-geant-dans-tous-les-sens-du-terme

 

 

Dates et Lieux

Jeudi 21 mars 13h30

Cinéma Le Rivoli

Carpentras

Toutes les autres dates…

Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Mgr Cattenoz ne reconnaît plus le CCFD

Dès le début de son pontificat, le pape François s’est fixé comme priorité la lutte contre les pauvretés matérielles et spirituelles. Plusieurs paroisses, ainsi que l’archevêché, ont répondu à ses appels chacun à sa mesure, en offrant hébergement, aide financière et accompagnement. Simultanément, des chrétiens se sont investis sans bruit dans la création des antennes locales du programme JRS Welcome d’aide aux migrants et de l’association Habitat et Humanisme.

Depuis plusieurs années, la paroisse Saint-Symphorien d’Avignon accueille toutes les deux semaines une quarantaine de SDF pour une table ouverte et un temps de partage dans un presbytère en partie vétuste. Le départ de l’UDAF d’un bâtiment de la paroisse a laissé entrevoir à la paroisse la possibilité de faire des travaux grâce à la vente de cet ensemble immobilier désormais libre. Mais récemment, le collectif de citoyens Rosmerta s’est mis en avant, en le réquisitionnant brusquement et au nom d’une « réquisition citoyenne », pour y installer une trentaine de migrants. Suite à une réunion avec le Préfet, son administration, les associations mandatées par l’État, la mairie et le collectif Rosmerta, il a été clairement établi que les services de l’État, les associations mandatées et la mairie qui s’occupent actuellement de plus de 65 000 démunis sont totalement en capacité de prendre en charge la trentaine de personnes actuellement hébergées dans le bâtiment « réquisitionné ».

Le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD-Terre Solidaire) a rejoint le collectif de citoyens Rosmerta sans concertation préalable avec l’Église. Malgré mon courrier à l’antenne locale, cette dernière s’est maintenue solidaire de cette action sans concertation, réalisée dans l’ombre et hors de l’Église locale. Alors que le bureau national est resté sans réponse à mon courrier, l’évêque accompagnateur Mgr Blaquart m’a fait part de son indignation devant ces agissements.

Lire la suite

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

23 mars 2019 : Conférence de M. de Tonquedec sur l’Histoire de l’Ordre Souverain de Malte – Nantes (44)

Samedi 23 mars 2019 à 15h30, la délégation de Loire-Atlantique de l’Ordre de Malte France propose une conférence de M. Alain de Tonquedec, Secrétaire-Général de l’Association Française de l’Ordre Souverain de Malte et Président de l’Hospitalité, sur l’Histoire de l’Ordre Souverain de Malte et à travers cette histoire sur les charismes et la spiritualité de l’Ordre.
Lieu : Carmel Apostolique Notre-Dame de Bethléem : Institution Bethléem, salle de la menuiserie, 4 chemin de la Censive du Tertre, 44300 Nantes.

Inscriptions à télécharger et renvoyer

Annonces #NLQ #Récollections/Retraites

Journée de Récollection SeDiRe pour les personnes divorcées – 24 mars 2019 à Thiais (94)

Journée de récollection pour les personnes divorcées. Dimanche 24 mars. Monastère de l’Annonciade. 9h15 à 17h. Contact Hubert Thorey 06 38 83 03 55.

Inscriptions

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Jean Vanier, le sacrement de la tendresse – le 15 mars 2019 à Albi (81)

La communauté « Foi et Lumière » d’Albi organise la projection-débat du film « Jean Vanier, le sacrement de la tendresse »

Vendredi 15 mars, 20 h
Albi, Cinéma Lapérouse (60 rue Séré de Rivières)

Avec la présence de la librairie Siloé.

Jean Vanier est le fondateur de l’Arche, une organisation composée de plusieurs communautés qui accueillent des personnes avec un handicap mental.

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Ciné-débat : “Le pape François – Un homme de Parole” le 14 mars 2019 à Barbezieux (16)

Deux projections du documentaire “Le Pape François – Un homme de parole” au profit de l’association des fraternités de Kokologho et Terrado au cinéma Le Club à Barbezieux le 14 mars.

Jeudi 14 mars 14:30-16:30
Jeudi 14 mars 20:00-22:30
– Cinéma “Le Club”, Barbezieux



Le 13 mars 2013, le Cardinal de Buenos Aires, Jorge Mario Bergoglio, devient le deux cent soixante-sixième Souverain Pontife de l’Église Catholique. C’est le premier Pape originaire d’Amérique du Sud, le premier jésuite nommé Évêque à Rome, mais avant tout le premier chef de l’Église à avoir choisi le prénom de François d’Assise (1181-1226), un des saints catholiques les plus révérés, qui avait dédié sa vie à soulager les pauvres et éprouvait un profond amour pour la nature et toutes les créatures de la Terre qu’il considérait comme la mère suprême.

LE PAPE FRANCOIS – UN HOMME DE PAROLE, est écrit et réalisé par Wim Wenders, cinéaste maintes fois cité aux Oscars. Le film, plus qu’une biographie ou un documentaire, est un voyage initiatique dans l’univers du Pape François. Fait assez exceptionnel, le film est co-produit par le Vatican et s’articule autour des sujets aussi universels que la mort, la justice sociale, l’immigration, l’écologie, l’inégalité de revenus, le matérialisme ou le rôle de la famille.
Cette symphonie de questions est le cœur du film. Mais la caméra suit également le pape dans ses nombreux voyages aux quatre coins du globe, à travers des scènes où l’on observe Sa Sainteté s’adresser aux Nations Unies, au Congrès américain, se recueillir avec la foule sur le mémorial du World Trade Center, Ground Zero, ou encore à Yad Vashem, le monument commémoratif mondial de l’Holocauste à Jérusalem. On le voit également discuter avec des détenus en univers carcéral et des réfugiés dans des camps méditerranéens.
On le suit à travers le monde, de la Terre Sainte, en Israël et en Palestine, à l’Asie, en passant par l’Afrique et l’Amérique du Sud.
Tout au long du film, le Pape François nous fait découvrir sa vision de l’Église, à quel point il est préoccupé par la pauvreté, son engagement en matière d’écologie et de justice sociale ainsi que son appel à la paix dans les conflits armés et les guerres de religions. La présence de Saint François d’Assise plane également sur le film, rappelant l’origine du nom que s’est choisi le Pape, à travers certaines scènes emblématiques de la vie du saint homme réformateur et écologiste.

Le film, plus qu’une biographie ou un documentaire, est un voyage initiatique dans l’univers du Pape François qui s’articule autour de ses idées et de son message, afin de présenter son travail, aussi bien que les réformes et les réponses qu’il propose face à des questions aussi universelles que la mort, la justice sociale, l’immigration, l’écologie, l’inégalité de revenus, le matérialisme ou le rôle de la famille.

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Spectacle musical interactif avec les AFC le 21 février 2019 à Saint-Jean-de-Luz (64)

Dans le cadre des Journées Départementales des Familles, les Associations Familiales Catholiques de la Côte Basque proposent, jeudi 21 février (période de vacances scolaires), à Saint-Jean-de-Luz, à l’Auditorium Ravel, à 15h30, un spectacle musical interactif pour tous publics et pour enfants (à partir de 4 ans), pour lequel l’association “En cor et encore” viendra nous présenter les fables de La Fontaine, accompagnées d’un orchestre de cors.
Renseignements : afc-cotebasque@hotmail.fr
ou 06 72 72 15 69

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Pèlerinage à Pontmain (53) – Supplique pour le retour du roi – les 15, 16 & 17 mars 2019

Les amis de Jeanne d’Arc organisent la 83e Supplique pour le retour du Roi, qui se tiendra à Pontmain du 15 au 17 mars 2019. Le départ se fera depuis Paris le 15 mars à 12h, et le retour à 22h.

Inscriptions :

Association Universelle des Amis de Jeanne d’Arc,
Pierre Maire
85, rue Petit
75019 Paris
06 80 72 72 77 – mairep@gmx.fr

Programme :

Pontmain Pèlerinage Supplique – Guide Mar2019 (Ver3.1)

 

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

« Oser la réflexion » Gens de la rue, prostitution… Conférence le 17 janvier 2019 à Nîmes (30)

Pour oser renouveler la réflexion sur la rencontre et l’accompagnement des personnes de la rue et celles de la prostitution, sujet au coeur de la diaconie de l’Eglise, le Pôle solidarité propose une Conférence avec les responsables de l’Association « Aux captifs la libération ».

Jeudi 17 janvier 2019 à 20h à la Maison diocésaine à Nîmes ( 6 Rue Salomon Reinach, 30000 Nîmes)

« Aujourd’hui, il y a de nombreuses personnes à la rue à travers les villes et même les villages de notre diocèse. Par ailleurs, d’autres qui ne le sont pas, sont en grande, voire très grande, précarité. Partant de notre expérience dans le diocèse de Nîmes, que pouvons-nous faire ? Que pouvonsnous apporter à ces personnes ? Comment pouvons- nous aller à leur rencontre, avec quoi ? Une réponse, non pas du monde, mais du coeur de notre foi peut être apportée ici. »

Benoît Chermanne, responsable du Pôle solidarité

vers l’espace partenaire du Pôle Solidarité

vers le site www.captifs.fr (« Aux captifs, la libération »)

Conférence ”Aux Captifs la libération” (17 janvier 2019, maison diocésaine de Nîmes), présentée par Benoît CHERMANNE from Diocèse de Nîmes on Vimeo.

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Représentation de la Nativité à Lods (25) les 15 & 16 décembre 2018

Décembre 2009, une poignée de bénévoles s’activent afin de proposer la crèche vivante à Lods.

2018, ils sont désormais environ une quarantaine à se mobiliser pour ce temps d’évangélisation. Redire en ce temps de noël ce que représente pour les chrétiens la Nativité.

L’association saint Théodule proposera pour la dixième année consécutive :

« Une nuit à Bethléem »

Le samedi 15 Décembre 2018 à 17 h 15

Le dimanche 16 Décembre 2018 à 17 h 15

Rendez-vous place des forges Lods

(Pour les personnes à mobilité réduite rdv en l’église saint Théodule)

Lods, Petite Cité Comtoise de Caractère, adhérent aux Plus Beaux Villages de France, deviendra pour la dixième année consécutive le théâtre, pour deux représentations, de la Nativité.

Marie jonchée sur l’âne, Joseph, à ses côtés depuis le bas du village recherchent un lieu pour se reposer. Ils rencontrent au hasard des ruelles, des personnages qui les guident vers les bergers attentifs à leurs moutons, installés devant la porte de l’église.

S’égrènent ensuite lecture de l’Évangile, puis actualisation, en un dialogue petit fils-grand père,  chants ou musique, contes religieux. Viennent aussi au pied de la crèche les personnages qui ont contribués, autrefois à la vie lodoise.

Un lâcher de ballons, sur le parvis, termine cette représentation de la nativité. Les dons reçus sont reversés à la restauration de l’église.

Durée 1 heure 15 environ

Cette Nativité est représentée en dehors de tout service religieux : messe, célébration….

Contact : saint.theodule.lods@orange.fr